Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : Logiciels libres Page 2 of 4

Quelques chiffres de la commuauté Ubuntu

Source : Choisir les logiciels libres.

Quelques stats de la communauté d’utilisateurs Ubuntu :
500 000 membres sur le forum officiel Ubuntu
plus de 65 000 pour celui de la communauté francophone avec plus d’ un million et demi de message.

C’est vraiment impressionnant certes cela manque d’éléments de comparaison par rapport à d’autres distribution mais ramené à la relative jeunesse de la distribution c’est vraiment énorme. En tout cas ça montre bien l’adéquation de cette distribution avec la demande actuelle.

Si quelqu’un a des sources d’informations identiques sur d’autres distributions je suis preneur je publierais un comparatif :)

La gendarmerie poursuit sa migration vers le logiciel libre

Après avec généralisé l’utilisation de Firefox et de OpenOffice.org sur ses postes utilisateurs. La gendarmerie continue sa migration vers les logiciels libres et annonce aujourd’hui lors du salon Solutions Linux 2008 une migration des postes clients vers GNU/Linux Ubuntu d’ici 5 ans.

L’annonce a été fait aujourd’hui lors de la conférence Adèle par le colonel Geraud dont vous pourrez trouver une interview Express réalisé par Tristan Nitôt sur le StandBlog

Je relèverai de cette interview l’argument qui pour moi est fondamental pour le choix du logiciel libre plus que les coûts c’est Capacité de maîtrise et d’indépendance. Cela devrait être l’argument de poids du logiciel libre face aux solutions propriétaires et qui n’est pas du tout suffisamment mis en avant.

A mon avis un responsable d’entreprise devrait y être extrêmement sensible peut être même plus qu’au simple aspect financier étant donné l’habitude qui est prise depuis maintenant fort longtemps de payer les mise à jour windows à chaque nouvelle sortie.

Entre l’administration et les Mini-PC petit à petit Linux fait son nid…..

Nouveau projet : Gestionnaire de Bibliothèque personnel

Présentation

N’arrivant pas à trouver un logiciel qui fasse ce que je voulais exactement je me suis lancé dans un nouveau projet : Un gestionnaire de bibliothèque personnelle dénommé Biblix. Il s’agit bien entendu d’un logiciel libre disponible sous licence GNU GPL

Je voulais principalement un outil qui me permettent de gérer pour chaque livre une origine spécifique afin de me permettre de gérer en plus de ma collection de livre un historique de ceux que j’emprunte en bibliothèque.
J’ai résolu le problème en permettant d’indiquer pour chaque livre une « source » que vous pouvez définir comme vous voulez. Vous pourrez donc y enregistrer et retrouver les livres que vous avez emprunté ou que l’on vous a prêté.

Tout cela en plus bien sur de la gestion des informations classique d’un livre.

Pour plus de détailis rendez vous sur le site dédié : biblix.lordphoenix.info

La première version est d’ors et déjà disponible elle est numéroté 0.1 et disponible en version alpha pour l’instant. Pour les testeurs courageux c’est la : biblix-0.1a.tar.gz
C’est développé à l’aide de C# et Gtk# et nécessite donc l’installation du Framework Mono disponible directement dans synaptic sur Ubuntu.

Installation

Pour l’installer :
Extraire le contenu de l’archive indiqué plus haut. Puis dans le répertoire créé contenant les sources exécuter les commandes suivantes:

./configure
make
make install (avec les droits root1 )

Rapports de bug

Si vous rencontrez des bugs merci de les rapporter sur la page dédié du site technique

Commentaires

Si vous voulez simplement faire un commentaire ou des remarques sur l’application il y a un forum à votre disposition toujours sur codingteam


  1. avec sudo pour Ubuntui par exemple 

InCollector Disponible en version finale.

InCollector est un logiciel libre que j’utilise assez souvent et je profite de sa sortie en version 1.0 pour vous le présenter. D’une certaine manière il est à relier avec mon billet sur la gestion des marques-pages puisqu’il s’agit globalement d’un système de gestion d’informations personnelles. Vous pouvez y ajouter des adresses de pages web, des notes, des historiques de conversion, des numéros de série de logiciels,1 des extraits de code sources et des traductions de mots particulier.2

C’est ce logiciel qui me permet de gérer toutes les adresses de pages web que je classe dans la catégorie « Références », c’est à dire les pages contenant des informations dont je pense avoir besoin ultérieurement mais sur lesquelles je ne vais pas tout les quatre matins.3

Toutes les entrées que vous ajoutez dans inCollector peuvent être marqué avec un ou plusieurs mot-clefs et vous pouvez sélectionner l’affichage de vos données en fonction de ces mot-clefs. Pour faire des recherches plus avancées il y a un moteur de recherche multi-critère qui permet aussi de créer des dossiers virtuels contenant les résultats des ces recherches.

Dans les version précédentes il semblait y avoir un début d’implémentation d’un système de greffons permettant d’ajouter des fonctionnalités à inCollector mais ce système a disparu dans la version finale, probablement pour permettre aux développeurs de finaliser le système.

Bref c’est un bon petit logiciel qui permet de centraliser en un seul endroit beaucoup d’informations que l’on ne sait pas toujours ou enregistrer. Si vous en avez marre de multiplier les fichiers textes sur votre disque dur dans lesquels vous n’arrivez plus à vous y retrouver inCollector est fait pour vous.

En plus pour les utilisateurs d’Ubuntu un paquet est disponible sur GetDeb que demander de mieux.


  1. Totalement inutile avec les logiciels libres mais bon tout le monde n’a pas encore fait le pas 

  2. là j’avoue que je n’en voie pas trop l’utilité mais bon je pense que c’est une question de besoin personnel 

  3. Pour moi ce sont essentiellement des pages de tutoriel ou de documentation techniques 

XCFA : Le couteau suisse de la conversion audio

Si vous êtes comme moi (et beaucoup d’autres) vous avez du commencer l’informatique avec Windows et vous avez probablement utilisé bon nombre de format de fichier propriétaire sans vous poser de question avant de découvrir les logiciels libres et les formats ouverts notamment dans le domaine audio où règne en maître quasi absolu le format MP3.
Vous avez donc probablement un nombre conséquent de fichier en MP3 voir même en WMA que vous aimeriez convertir au format Ogg/Vorbis. Reste à trouver le bon outil pour faire cela et moi je vous en propose un que je trouve très efficace : XCFA ou (X Convert File Audio).

Il fait l’interface avec une multitude d’outil disponible en ligne de commande qu’il vous faudra installer séparément et vous propose ainsi le support d’un très grand nombre de format (MP3, Ogg vorbis, Wma, AAC, Musepack et bien d’autres). La liste des outils installés ou manquant est affiché dans un onglet dédié. Il vous suffit ensuite d’installer ce qu’il vous faut avec l’outil adéquat de votre distribution ou bien de demander à XCFA de les installer directement.1
Tant que vous le pouvez privilégiez bien sur l’installation des paquets de votre distribution cela vous garantira de meilleures mise à jour.

Ensuite un simple drag&drop à partir de votre explorateur de fichier pour sélectionner les fichiers à convertir, un clic sur un bouton et c’est parti, il suffit de le laisser tourner.

À noter aussi qu’il supporte la numèrisation directe de CD et DVD audio

Bref c’est un très bon outil très efficace, certains déploreront qu’il incite à installer des logiciels en ayant recours à des sources tiers c’est un argument qui n’est pas idiot mais bon on ne touche pas à des composants qui sont au cœur du système ce n’est donc pas si dramatique.


  1. ou de générer un script qui permettra l’installation 

Un digg-like de la culture libre par Framasoft

C’est la dernière invention de l’épique en charge de Framasoft. Créer un site fonctionnant sur le principe de Digg.com mais en Français et dédié aux logiciels libres et à la culture libre en général. On en parle dans le Framablog

C’est peut être une idée de fou mais c’est bien le genre d’idée folle qui peuvent marcher surtout quand on connaît les réalisations déjà existantes de l’équipe en question. Personnellement je suis complètement emballé par l’idée. Ils demandent la participation de quelques volontaires pour démarrer le projet c’est fort possible que j’en sois.

C’est vraiment une idée géniale…..

Je vous rappelle d’ailleurs que L’équipe en question à besoin d’un coup de main

EDIT :
Ça y est c’est lancé le projet démarre avec pour l’instant une petit équipe regroupant des anciens de framasoft et des nouveaux. Rendez vous donc en septembre.

Dell va vendre des ordinateurs avec Ubuntu

On se doutait depuis la mise en place du site dell’s ideastore et suite aux réactions que cela avait soulevé que Dell finirait par proposer Gnu/Linux sur ses ordinateurs mais la question du choix de la distribution semblait être un obstacle majeur (ou peut être un prétexte).
Cette obstacle est maintenant levé et le choix s’est porté sur Ubuntu.
Dell vendra donc des ordinateurs avec Ubuntu 7.04 préinstallé. Cannonical, la société fondé par Marc Shuttleworth initiateur du projet Ubuntu, annonce avoir collaboré avec Dell pour qu’Ubuntu soit certifié sur le matériel Dell et ainsi bénéficier d’une compatibilité totale.

Les annonces :
L’annonce Ubuntu : http://www.ubuntu.com/news/dell-to-offer-ubuntu
L’annonce sur direct2dell : http://direct2dell.com/one2one/archive/2007/05/01/13147.aspx

Ornithorynque

Non je ne vais pas vous parler de mon nouvel animal de compagnie mais des logiciels ornithorynques
Voila c’est dit pour avoir des explications c’est sur le blog je hais le printemps

Ubuntu 7.04 beta est sortie

L’annonce officielle est tombé aujourd’hui sur la liste de diffusion « Ubuntu annonces ». La béta de la prochaine version d’Ubuntu 7.04 est disponible. Je fais des tests et je vous en fait un retour dans quelques jours.

Je ne sais pas si j’aurai le temps de faire ça ce week end j’ai les 200 billets de ce blog à trier et à taguer (lire billet précédent)

Attention ceci est une version BETA les risque de disfonctionnement et d’instabilité ne sont pas négligeable1. Elle n’est pas destiné à être utilisé par n’importe qui. Si vous voulez simplement un ordinateur pour vous en servir ne testez pas cette version. Attendez la version finale elle est prévue pour dans un mois.


  1. même si par rapport à d’autres produit les beta d’Ubuntu sont relativement stable 

Nouvelles de Minix

Vous connaissez Minix? les aficionados de Linux répondront oui mais pour les autres je résumerais en disant que c’est le système d’exploitation que Linus Torvalds utilisait quand il a commencé à développer Linux. Et bien figurez vous que en surfant sur sourceforge ce matin je suis tombé sur une pub pour Minix 3 et oui Minix n’est pas mort! Poussé par la curiosité je suis allé voir1 et ça donne ça un site très web 1.0 pour un OS qui a une histoire :).

Les responsables du projet ont visiblement fait le choix du logiciel libre et de la légèreté puisque il est publié sous licence BSD et la configuration minimale recommandé doit être équipé d’un 386 avec 16 Mo de ram une installation minimale prenant 50 Mo sur le disque. Le marché visé semble clairement être celui de l’informatique embarqué d’où le choix de la licence BSD qui permet à des tiers de l’intégrer dans des solutions propriétaires.

Personnellement j’y verrais aussi une autre utilisation car c’est le genre de distribution qui permettrait de facilement recyclé un vieux PC en routeur ou serveur de sauvegarde par exemple.


  1. c’est bien la première fois de ma vie que je clique sur un lien publicitaire, comme quoi il y a un début à tout. 

Page 2 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén