LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : utilisation

Identi.ca, openMicroblogging de l’intérêt des services web libres.

L’un des avantages énormes d’identi.ca sur twitter est que cela repose sur une plate-forme libre. Pour les habitués les avantages sont évidents mais pour les mékeskidi (©Maitre-Éolas) ça ne l’est pas tant que cela je vais donc en donner un exemple avec l’OpenMicroBlogging.
Qu’est ce donc que cette bête la? Dans le principe c’est simple. Si vous désirez suivre quelqu’un sur une plate-forme de microblogging (Twitter par exemple) malheureusement vous vous retrouvez obliger d’avoir vous aussi un compte sur celle ci. Peu importe que vous en ayez un ailleurs que vous ne soyez pas d’accord avec les conditions d’utilisation si tu veux suivre tu t’inscris et tu la fermes. stratégie habituelle visant à enfermer un maximum les utilisateurs et c’est le cas de quasiment tout les services web 2.0.

L’openMicrobloging c’est justement l’inverse. Prenons un exemple : Si vous n’avez pas de compte sur identi.ca1 rendez vous par exemple sur mon profil et cliquez sur le lien «subscribe» (rassurez vous vous n’allez pas vous retrouvez inscrit à quoi que ce soit) vous arrivez sur un formulaire vous invitant à ajouter l’Url de votre profil sur votre plate-forme de microblogging à condition bien sur qu’elle supporte le standard OpenMicroBlogging. Si vous le renseignez vous pourrez me suivre sur votre propre service que vous avez choisi en fonction de vos propre critères que ne sont pas forcément les mêmes que les miens. Génial non? Alors certes c’est un standard il est donc possible à n’importe quel service de le proposer même s’il utilise un logiciel propriétaire mais ce n’est pas le cas notamment chez twitter alors pourquoi cela?

Tout simplement parce que dans les deux cas nous n’avons pas affaire à la même culture. Le monde du logiciel libre repose sur une culture de partage, d’échange et d’entraide. L’idée de base est d’être plus riche tous ensemble par notre coopération mutuelle. Chacun fait un peu et tout le monde en bénéficie. Dans le monde des services web propriétaire on est loin de tout cela. Pas question de partager quoi que ce soit. Au contraire il faut tout faire pour rendre l’utilisateur captif et faire en sorte d’en capter un maximum. Et tout cela bien sur sans se préoccuper à aucun moment de l’intérêt dudit utilisateur ni de ce qu’il cherche vraiment. Il vaut mieux lui sortir un bon gros discours marketing sauce 1.0 pour le persuader qu’il s’agit du service de la mort qui tue dont il a toujours rêvé que de se préoccuper de ce qu’il veut pouvoir faire de ses données. Après tout pourquoi chercherait-il à vouloir en conserver le contrôle…

Maintenant la prochaine fois que vous chercherez un service web pensez y.


  1. dans le cas contraire assurez vous de vous déconnecter 

Conditions d’utilisation FaceBook : Arnaque à la vie privé.

Source : Standblog
Ceux qui me suivent savent que je ne suis absolument pas fan du tout de Facebook. Et bien s’il me fallait une
dernière raison pour que mon choix soit définitif la voila : Vous trouverez sur le blog AdScriptor un billet présentant une traduction d’extrait des conditions d’utilisation de FaceBook et bien je peux vous dire que c’est affolant. Je cite :

En transférant votre Contenu utilisateur où que ce soit sur le site, automatiquement vous accordez, déclarez et garantissez que vous avez le droit d’accorder à la Société une licence – irrévocable, perpétuelle, non exclusive, transférable, libre de droits, mondiale (assortie du droit de sous-licencier) – d’utiliser, de copier, d’exécuter et d’afficher publiquement, de reformater, de traduire, d’extraire (en tout ou en partie) et de distribuer ce Contenu utilisateur à quelque fin que ce soit, en relation avec le site ou avec sa promotion, ainsi que de mettre au point des produits dérivés et d’incorporer tel Contenu dans d’autres produits, de même que vous accordez et autorisez l’exploitation de sous-licences sur lesdits produits.

Non Mais ils croient quoi chez Facebook.

Et ce n’est pas tout je ne fais que citer une partie le reste étant du même style.

C’est dans ces moments la que je regrette de ne pas maîtriser mieux l’anglais.

Bref c’est ferme clair et définitif je ne mettrais jamais les pieds chez facebook

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén