LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : marketing

Pourquoi certains SMS comptent double

Je suis tombé sur ce billet qui peut paraître anecdotique mais soulève en fait un vrai problème : celui de la vulgarisation technique à usage commerciale.

petit retour sur l’aspect technique de la chose

Contrairement à ce que nous raconte les opérateurs télécom depuis le début la limitation des SMS n’est pas de 160 caractères mais de 160 octets (un octets contenant 8 bits valant chacun soit 1 soit 0).
Pendant longtemps les caractères n’étaient codé que sur 1 octets on a donc pris l’habitude (à tort) dès que l’on s’adressait au grand public de raccourcir 1 octet = 1 caractère. Malheureusement en utilisant 1 octet le nombre de caractère que l’on peut coder est très limité il a donc fallu un jour créer un véritable standard permettant de coder correctement l’ensemble de tout les caractères de tout les alphabets de la planète. Ainsi est née l’UNICODE (aussi appelé UTF-8 la aussi en partie à tort).
Pour des raisons de compatibilité avec l’existant (éternel problème de informaticiens1 ) les caractères de base le l’alphabet latin sont toujours codé de la même façon sur un octet mais les caractères spéciaux et non latin sont codé sur plusieurs octets. (jusqu’à quatre pour certain).

Évidemment cela ne s’est pas fait du jour au lendemain mais actuellement de plus en plus de téléphones utilisent l’UNICODE notamment les modèles haut de gamme et les smartphones.
Maintenant si vous avez bien suivi vous avez compris que quand dans vos SMS vous utilisez des accents et autres « ç » vous utilisez des caractères qui occupent plus d’un octet et donc des messages de moins de 160 caractères peuvent se révèler utiliser plus de 160 octets et vous sont donc facturer pour deux SMS. Et cela évidemment votre opérateur ne vous en a jamais prévenu mais vu les marges qu’ils se font sur les SMS on comprend vite pourquoi.

Élargissons un peu le sujet

Bon c’est bien gentil toutes ces explications mais ça nous mène où?
Pas bien loin en fait car c’est une situation finalement assez habituelle, au lieu d’expliquer les choses le marketing de masse a entrainé une simplification du problème et un jour on se prend le retour de bâton dans la figure. Certains consommateurs se retrouvent avec des SMS qui comptent double sans qu’on leur ait dit pourquoi sur le fond ce n’est pas grand chose mais sur le principe ça reste prendre les gens pour des cons.

Il est vrai que ça ne serait pas si grave si actuellement :

  1. Les opérateurs ne continuaient pas à vendre la limite de 160 caractères à leur client, en termes juridique cela s’appelle de la publicité mensongère.
  2. Il y avait sur les téléphones récent un système d’alerte avant d’envoyer le message.

Encore une fois pour faciliter le discours marketing on prend les consommateurs pour des idiots.

comme disent les journalistes «quand la communication progresse l’information régresse».


  1. D’ailleurs vous savez pourquoi dieu n’a mis que 7 jours pour créer l’univers? Parce qu’il n’avait pas d’existant à reprendre 

Dell et Ubuntu : véritable intéret ou simple stratégie de communication?

Je viens de tomber sur ce billet Dell is ashamed of its Ubuntu-powered laptops d’un blogueur espagnol qui raconte une histoire surprenante qu’il a découvert en voulant s’acheter un portable Dell équipé de la distribution GNU/Linux Ubuntu.

l’histoire

Je résume pour les anglophobes : Pour faire son achat il se rend sur le site espagnol de Dell dédié aux ondinateurs vendu avec Ubuntu à l’adresse dell.es/ubuntu et là surprise il n’y a que des netbooks disponibles. Souhaitant se procurer un XPS- M1330 (anciennement disponible avec Ubuntu) il décide de s’en procurer un quitte à se faire rembourser par la suite la licence Windows1 . Afin de s’en assurer il contacte un commercial sur le chat Dell et lui demande comment se procurer ce modèle sans Windows et là énorme surprise le commercial lui fournit ce lien vers le modèle voulu avec Ubuntu2 ! Étrange quand même Dell masquerait volontairement une partie de sa gamme ! surprenant et difficile à comprendre.

Mais encore

Si on fouille un peu on s’aperçoit que c’est l’ensemble des sites européen de Dell qui sont concerné. Sur le site américain (dell.com/ubuntu) l’ensemble de la gamme est disponible.
Pratique difficile à comprendre quand même. Si encore ils cherchaient à limiter la vente à certaines zones géographique ce serait logique mais ce n’est pas le cas puisque dans notre exemple ce blogueur a pu acheter le modèle qu’il voulait. Il faut bien reconnaître que la logique de tout cela semble confuse.

Qu’en conclure

Faut-il en penser que la stratégie de Dell concernant l’offre Ubuntu n’est qu’une campagne de communication à destination des geek et qu’ils ne veulent pas que ces produits se vendent tant que cela? Cela reste difficile à croire quand même car c’est vraiment tordu3 et dans ce cas pourquoi ces mêmes modèles restent ils disponibles sur le site américain?
Ou alors y-a-t-il une réelle différence dans le succès de cette offre entre les états-unis et l’Europe ou une réelle difficulté pour Dell à fournir ces machines sur le vieux continent?
On peut aussi soulever l’option de pression de la part de Microsoft mais dans ce cas pourquoi ne pas mettre les même restriction sur le site américain?
Difficile de vraiment en tirer une conclusion si ce n’est malgré tout l’impression d’un gros foutage de gueule de la part de Dell dont l’image ne va pas vraiment sortir grandie de cette histoire.

Bref ce serait bien que maintenant que le lièvre est soulevé Dell y réponde.


  1. Visiblement il n’y a pas qu’en France où la vente lié commence à être attaqué 

  2. lien en erreur à l’heure actuelle 

  3. même si je ne serais pas surpris qu’un marketeu quelconque puisse avoir ce genre d’idée mais en général ils font ça plus finement 

Quand les marketeux rencontrent la technique…

Ça donne ça :
APN : un capteur 12 mégapixels à éviter ? – Les Numériques.

Ça fait des années que je le répète autour de moi : La course aux mégapixels des appareils photo est une arnaque marketing qui n’a comme seul conséquence un absence totale d’innovation dans les autres domaines et la création d’une obsolescence artificielle qui n’a comme seule but de nous vider le portefeuille. Et surtout des appareils dont les photos sont de qualités plus que douteuse.
à noter cette phrase particulièrement :

il est impossible de différencier à l’oeil nu un tirage de 20×30 cm fait à partir d’une image de 6 mégapixels d’un autre de même taille fait avec 12 mégapixels : le gain en précision est invisible, 6 mégapixels suffisant à atteindre les limites de l’oeil. La différence est en revanche évidente si le 12 mégapixels souffre de bruit, d’une dynamique limitée et de variations colorimétriques…

Enfin lire ça dans le presse spécialisé fait plaisir… J’ai un peu moins l’impression d’être seul au monde à réfléchir.

Le marketing de Firefox fait des sceptiques

J’avais déjà souligné dans ce billet que à vouloir absolument concurrencer le logiciel propriétaire Firefox commençait à utiliser des méthodes marketings pour le moins pas toujours judicieuse.
Je m’aperçois avec plaisir aujourd’hui que je ne suis pas le seule à émettre de tels doutes.

  • D’abord ce billet de David Larlet sur biologeek concernant la tentative de record du monde de téléchargement le jour de la sortie de Firefox
  • Et ensuite sur performance web je vous conseille ce billet à propos des annonces concernant les performances des divers navigateurs web

Certes Firefox reste un très bon navigateur mais j’ai un peu l’impression que son indéniable succes est en train d’entrainer le projet Mozilla dans une spirale ou il est en train de petit à petit certaines valeurs qui font la force du logicile libre et c’est vraiment dommage. Car à faire une communication sans aucun sens on finit par porter atteinte à la confiance des utilisateurs.

Nouvelles technologie et Écologie est ce vraiment compatible?

Depuis quelques temps il n’est pas une sortie de matériel informatique qui ne soit pas estampillé « Vert ». L’argument écologique est utilisé à tour de bras pas les fabricants quelquefois non sans une certaine justesse mais il faut bien reconnaître que la manœuvre est essentiellement marketing. Certes il y a eu des progrès. Les dernières génération de processeur (notamment Intel) ont un rapport performance/consommation bien meilleur que les générations précédentes mais dans le même temps la course à la performance (bien souvent sur-dimensionné) empêche de réellement en profiter. Les rendements de certaines alimentions se sont eux aussi amélioré et cela permet d’avoir dans l’ensemble des ordinateurs qui consomment moins mais cela reste malgré tout des progrès relativement mineure.

La consommation est loin d’être le principal problème écologique de l’industrie informatique. il y en a bien d’autres beaucoup moins visibles dont le tort est justement qu’ils sont trop peu visible pour que ça nécessite un investissement quelconque puisque cela ne pourra pas être utilisé par le marketing.

  • Les processus de fabrications des composants d’un ordinateur sont particulièrement polluant1 et l’impact écologique est énorme et aucun industriel n’en parle ni ne cherche à faire le moindre effort.
  • La filière de recyclage des déchets électronique n’est absolument pas au point. Les rares situations ou les déchets sont récupérés c’est pour finir en tas dans des pays du tiers monde dans lesquelles des gamins viennent fouiller pour retrouver de quoi vendre à l’usine d’à coté pour pouvoir s’acheter à manger.

En fait quelque soit le discours des fabricants nos ordinateurs et autres produits électronique (notamment les téléphones portables) sont des polluants extrêmement toxiques.

Et que peut on y faire

La solution ne viendra de toute façon certainement pas des fabricants ils n’ont qu’un seul objectif faire le moins cher possible. La solution ne peut venir que de nous consommateur. Privilégier les produits « vert » ne pourra avoir qu’un impact très limité car même si votre nouvelle carte mère est conforme à la directive ROHS2 votre ancienne qui finira dans une décharge au fin fond de l’Afrique elle ne l’est pas. La seule solution qui soit réellement efficace à mon sens est de savoir limiter sa consommation. Est il vraiment nécessaire de renouveler sont téléphone portable au bout de 18 mois? mon PC qui date de deux ans a t-il vraiment besoin d’être changé?
Je pense qu’il est important de se poser honnêtement la question de l’usage que l’on a de nos gadgete électronique avant de céder aux sirènes du marketing.

Il faut bien comprendre que pour la majorité des utilisations d’un ordinateur (c’est à dire bureautique et internet) un PC type Pentium 4 à plus de 2 Ghz est largement suffisant.3 Si vous tenez à remplacer votre PC qui est vraiment trop vieux n’hésitez pas à vous tourner vers les sites spécialisé qui revendent des ordinateurs d’occasion qui viennent d’entreprise en plus c’est beaucoup moins cher (vous pouvez touchez un UC P4 2Ghz pour 200 €). Certes pour faire du montage video ou de la retouche photo ce n’est pas l’idéal mais franchement quel pourcentage d’utilisateur d’appareil photo numérique retouche vraiment ses photos a part pour faire quelques corrections de base? Une bonne majorité des PC dans le monde sont plus que largement sur-dimensionné et ça c’est une vrai source de pollution.

D’ailleurs cette problématique de la consommation pourrait s’étendre à bien d’autres secteurs. Quelque soit les arguments écologiques qu’utilisent les vendeurs la seule vrai solution c’est de réduire la consommation. Ne pas se laisser prendre aux discours marketing ambiant qui essaye de nous faire croire que le bonheur s’achète par carte bleue. C’est totalement faux.

Je ne parle pas pour autant de retourner vivre dans des grottes bien sur mais simplement savoir consommer utile pas simplement acheter pour acheter parce que la pub nous y pousse. Notez bien que je ne dénigre pas non plus le fait de pouvoir se faire des « achats plaisirs » mais il ne faut pas se tromper le plaisir est dans le fait d’obtenir un produit qui fait envie par son utilité pas dans l’acte de consommation lui même. Hors il faut bien comprendre que l’ensemble des discours commerciaux et publicitaires n’ont qu’un objectif nous pousser tous petit à petit vers cette façon de penser.
Certes se faire plaisir participe au bonheur mais il ne faut pas se tromper posséder ne rend pas plus heureux

Bref soyons des consommateurs mesurés, critiques et intelligents.((Je me demande dans quelle mesure le logiciel libre ne paut pas être relié d’une manière ou d’une autre à cette problématique))


  1. probablement parmi les plus polluant 

  2. directive européenne limitant l’utilisation de certaines substances chimiques particulière toxiques 

  3. Même 1,5 peut suffire si vous n’étes pas exigeant 

Le MacBookAir

Le buzz du moment dans la blogosphére marketo-branchouille c’est la dernière nouveauté de chez Apple : le MacBookAir : Une version ultra-portable du MacBook. Et évidemment tout le monde est complètement émerveillé devant ce truc. Et bien personnellement je suis plutôt effaré par la maîtrise d’Apple pour faire passer du bidonnage marketing pour de l’innovation.
Jugez plutôt :

  • Pas de lecteur Optique (ça à la limite sur un ultra portable ça peut se comprendre mais avec la suite ça coince complétement)
  • Un seul port USB (avec la remarque précédente ça coince déjà)
  • Pas de port Firewire!!! Pourtant bien plus performant que l’USB (là ça coince complet)
  • Pas de port Ethernet!!!
  • ni de port RJ11 (Parce que chez Apple tout les hotêls de la planète sont équipé en Wifi peut être?)

Et à cela vous pouvez ajouter (je n’en ai pas confirmation pour l’instant ce ne sont que des rumeurs) que la batterie est inamovible!!!! Ils vont rigoler les clients dans un an quand ils voudront changer leur batterie (enfin c’est moi surtout qui rigolerait).

Et en plus vous avez droit à tout ça pour, accrochez vous à votre bureau, plus de 2000 $ sous prétexte que c’est le portable le plus fin du monde.

Bon je veux bien comprendre que dans un ultra-portable il y a des compromis à faire, mais quand ces compromis sont faits pour pouvoir se vanter de vendre le portable le plus fin du monde je dis qu’on se fout de moi.

Je n’ai rien contre les compromis1 quand ils sont battis sur des critères techniques, quand on peut les argumenter, quand ils sont justifié, quand l’intérêt de l’utilisateur a été pris en compte. Mais quand ils sont uniquement le prix des intérêt marketing de la marque je ne suis plus du tout d’accord.

L’industrie informatique utilise cette logique depuis déjà fort longtemps mais jusqu’à présent comme cela se passait dans le cadre d’une course à la performance qui rendait le problème moins gênant pour les clients mais ici ce n’est plus du tout le cas. On a quand même au final un produit qui se retrouve sévèrement castré qui est vendu très cher.

Pour moi c’est tout vu mon ultra-portable à moi ce sera celui :Asus EeePC.2 Certes de sévères compromis ont été fait mais au moins pas pour servir de bidonnage marketing (même s’il y en a dans la communication d’Asus c’est vrai)

Bref c’est du Made in Apple tout craché.


  1. au contraire j’ai toujours dénoncé la course à la performance et au toujours plus de l’industrie informatique 

  2. enfin quand j’aurai le budget parce que pour le moment c’est pas vraiment ça 

Nouvelle freebox : Beaucoup de bruit pour pas grand chose?

à moins que vous ne débarquiez de la planète mars vous n’avez pas pu echapper au buzz médiatique de ces derniers jours concernant les fonctionnalitées « révolutionnaires » de la nouvelle freebox (rigolez pas même PPDA en a parlé, c’est pour dire). Presence PC publie ce matin cet article qui aprofondi un peu les choses et essaye d’aller voir ce qu’il y a réellement derrière les annonces marketing.
Le bilan est au final est assez maigre quand même, encore une fois chez free (et les autres FAI) on parle beaucoup pour cacher que l’on a pas grand chose à offrir.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén