LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : Fondation Mozilla

Rassurez vous thunderbird n’est pas mort on le met juste dans le coma…

Il y a quelques temps est sorti sur les internets une nouvelle de taille : La fondation Mozilla cesse le développement de nouveautés pour Thunderbird. Elle continuera d’en assurer la maintenance, le suivi de l’intégration du moteur gecko, la correction des failles ainsi que le suivi et l’intégration du code issu de la communauté mais elle ne s’occupera plus de proposer des nouveautés comptant sur la communauté pour cela. Tout cela associé à un discours qui espère nous faire croire que ce n’est pas un enterrement. Non effectivement dans les faits ça n’en est pas un en réalité c’est une mise en comma artificiel ce qui revient plus ou moins au même. Si la fondation Mozilla comme elle l’affirme ne veut pas laisser tomber Thunderbird elle doit assumer le boulot qui va avec.

Un logiciel qui ne propose plus de nouveauté est un logiciel condamné à terme plus ou moins long…

Il est vrai que le secteur des clients mail est beaucoup moins exigent du point de vue nouveauté que ce qu’il peut être demandé à un navigateur web mais le manque de nouveauté ne risque-t-il pas de lasser les utilisateurs? Voir même est-ce que ça ne jetterait pas le doute sur la capacité de la Fondation à faire évoluer ses produits? L’utilisateur qui patiente (parfois depuis longtemps) en attendant telle ou telle innovation précise (une meilleure gestion des mailing-list par exemple) ne risque-t-il pas de penser qu’elle n’arrivera jamais s’il ne voit aucune autre nouveauté arriver?

Certes la MOFO va continuer à assurer la gestion du projet mais croire que la communauté permettra de fournir le boulot nécessaire est, à mon sens, une erreur. Ça n’est pas que je ne fasse pas confiance à la communauté existante (je ne la connais pas du tout en fait) mais j’ai du mal à croire qu’elle puisse avoir le dynamisme nécessaire. Thunderbird n’est malheureusement pas comme Firefox. Son peu de succès médiatique comparé à son frère navigateur se reflète évidemment dans sa communauté.

Honnêtement j’espère qu’ils ont a fait le bon choix et qu’ils arriveront au bout de ce qu’elle veut mais j’ai des doutes. J’ai peur que la mobilisation de la communauté ne soit pas suffisante pour permettre une survie réelle du projet.

À noter d’ailleurs ce billet de Cyrille Borne qui étend ses interrogations à Firefox. Même si je trouve qu’il va un peu loin dans le raisonnement il n’est pas forcément tout à fait faux. La MOFO entérinerait-elle le passage aux webmails ? Si c’est le cas c’est une grave erreur.

Quand Firefox se la joue fermé et oublie l’interopérabilité

L’un des arguments phare en faveur des logiciels libres c’est bien entendu l’interopérabilité. On entend par interopérabilité la possibilité de faire cohabiter plusieurs applications différentes utilisant les mêmes données grâce à des dispositifs de stockage des informations ouverts et connues de tous de façon à pouvoir au minimum convertir ces données dans des formats totalement exploitable par l’une ou l’autre des applications concernés. Une autre vision de l’interopérabilité c’est la subsidiarité à savoir que l’on doit pouvoir remplacer une application gérant des données par n’importe quelle autre application et ce sans avoir à se préoccuper du format utilisé pour stocker ces informations.

Malheureusement il me semble que petit à petit cette interopérabilité est en partie oublié par les développeurs de Firefox pourtant une des figures de proue du mouvement des logiciels libres.
Avant de me faire égorger je m’explique :
J’utilise comme navigateur courant Epiphany, navigateur officiel du projet Gnome reposant sur le moteur de rendu de page du projet Mozilla1 mais dont l’interface Utilise la bibliothèque Gtk+ ce qui lui permet d’être beaucoup plus léger2. Quand j’ai voulu tester la bêta 3 de Firefox j’ai cherché à importer ma liste de signet que j’avais déjà sous Epiphany ce que j’ai cherché à faire via l’outil d’importation de Firefox mais cela s’est avéré impossible. Apparemment sous Firefox si vous ne venez d’Internet Explorer, Opera ou Safari vous pouvez aller vous gratter pour récupérer vos données; comme interopérabilité on a quand même vu mieux. Quand à la subsidiarité je n’en parle même pas; remettre régulièrement à jour les marques pages de Firefox à partir d’Epiphany devient vite une corvée. En fait ça rend l’utilisation simultané des deux logiciels sur la même machine quasiment impossible.

Et encore je ne vous parle ici que des marques pages je n’ose même pas abordé le chapitre des mots de passe , des cookies ou des certificats SSL (oui je m’en sers pour me connecter à des sites qui utilise OpenID)

Heureusement Epiphany permet d’exporter les signets dans un format HTML que l’on peut ensuite récupérer dans Firefox mais évidemment il ne prend pas en compte les nouveautés du système de marque pages de la version 3 (et c’est tout à fait légitime ce n’est pas à un navigateur de gérer les nouveautés d’un autre) mais seuls les signets sont récupérables de cette façon pas les autres données

Certes on peut penser qu’il n’y a pas de raison particulière pour que Firefox gère tout les formats de tous les navigateurs Web de la planète ce à quoi je répondrai :

  • il s’avére que le format de fichier utilisé par Epiphany n’est pas un format innocent c’est un format RDF ouvert , basé sur XML et utilisé par bien d’autres navigateurs web du monde Linux (dont Konqueror navigateur phare de la plate forme KDE)
  • Firefox se veut être un modèle, les divers développeurs et responsable de la Fondation Mozilla se posent bien souvent en redresseur de tort et défendeurs des standards3 la moindre des choses serait peut être de penser à s’appliquer les leçons qu’ils donnent aux autres
  • Par rapport à bien d’autres projet de navigateurs web c’est probablement eux qui disposent des moyens les plus importants cela est donc beaucoup plus facile pour eux de prendre en compte d’autres formats de données que pour d’autres projet. De plus je ne pense pas que s’ils ont besoin d’informations quelconques sur un format de fichier ils aient du mal à l’obtenir. J’imagine mal un développeur d’un logiciel libre refuser de fournir une information de ce type à un développeur de la Fondation Mozilla

Certes se focaliser ainsi sur un simple problème d’import et/ou d’export d’une liste de favoris peut sembler futile et peu important mais je trouve que c’est symptomatique d’un risque important.
N’y a-t-il pas un risque qu’avec le succès certaines « bonne pratique » du logiciel libre soient oublié? N’est il pas plus important de penser ouverture et subsidiarité que de vouloir faire la course au test acid3.

Certes je fais encore suffisamment confiance à la fondation Mozilla pour ne pas craindre de les voir jouer les Microsoft mais quand je les vois utiliser les mêmes pratiques de versionning marketing et oublier comme ici certain format de fichier dans les possibilités d’import je me pose des questions.


  1. plus pour longtemps c’est vrai mais ça c’est une autre histoire 

  2. d’ou mon choix de ce navigateur 

  3. et en grande partie à juste titre il faut bien le reconnaître 

Traduction du Manifeste de Mozilla

Source mozillazine-fr : Traduction du Manifeste de Mozilla

Ça c’est une bonne idée. La parution du manifeste mozilla datait de février dernier et même si cela avait été abordé par divers blogs francophones il n’y avait pas eu de traduction complète. C’est maintenant chose faites une traduction française est disponible, elle est basé sur le travail de l’un des membres du forum geckozone1 encore un bel exemple de collaboration et de réalisation collective de l’univers du libre.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire le manifeste Mozilla est un document publié par la Fondation Mozilla en février dernier expliquant le position de la Fondation quand à l’avenir d’internet et du web ainsi que sa vision du projet mozilla dans son ensemble.
Je verrais à en faire un commentaire une fois que je l’aurai lu (je sais le teasing c’est vilain :))


  1. site à connaitre si vous avez besoin d’aide sur l’un des logiciels de la famille mozilla 

Un interview de Mitchell Baker traduit sur le framablog.

Pour ceux qui ne la connaissent pas Mitchell Baker est la présidente de la Fondation Mozilla. Alors qu’elle s’exprime relativement peu dans la presse (et encore moins européenne) elle a répondu à un interview d’APC Magazine que le framablog à eu l’excellente idée de proposer en version française.

C’est une interview assez longue mais néanmoins intéressant qui aborde pas mal de sujet différent autour de l’univers de Firefox, notamment l’accord avec google et ses aspect financier ainsi que la problématique de la marque qui a nourri quelques trolls dernièrement qui est expliqué simplement.
Parmi les ponts abordées figurent aussi les perspectives technologiques de Firefox notamment à propos de Flash et de silverlight.

Un article à lire impérativement.

Ce n’est pas la première fois que l’équipe de framasoft réalise ce genre de traduction et c’est une heureuse initiative. La presse informatique européenne est plutôt vide de ce genre de contenu et tout le monde n’est pas bilingue. J’espère qu’ils pourront continuer ce genre de réalisation c’est très appréciable.

Interview de Mike Schroepfer Vice président de la fondation Mozilla

et c’est en français pour une fois. C’est à lire sur silicon.fr
J’aurais apprécié un interview un peu plus fouillé mais bon c’est mieux que rien.

Petit tour sur le site Firefox Add-ons et revue d’érgonomie

J’ai eu ce matin une envie subite de changer le thème de mon Firefox2 tout neuf livré avec Ubuntu Edgy eft.Donc ni une ni deux je fais un petit tour dans mes marque-pages et direction Firefox Add-ons où je découvre un site refait à neuf. Je ne sais pas depuis combien de temps c’est le cas car ça fait longtemps que je n’y ai pas mis les pieds mais il est vrai que l’ancien avait besoin d’un coup de peinture et visuellement parlant le nouveau est plus agréable. Mais uniquement visuellement parlant parce que question ergonomie c’est loin d’être ça.

  • l’accès au autres sites d’extensions :
    il faut descendre dans le bas de la page pour trouver les liens correspondant. Sachant que le lien figurant dans les favoris de Firefox amène par défaut vers la page d’extension Firefox et non une page générique, pour ceux qui cherche une extension Thunderbird c’est pas top. Et même pire si vous cliquez sur le lien Home du menu qui vous amène sur une page situé à l’adresse http://addons.mozilla.org c’est toujours Firefox addons auquel on a droit même pas une page avec des liens vers les extensions Thunderbird, Firefox ou Mozilla (bon que ces dernières soient moins mis en avant je peux le comprendre mais en ce qui concerne Thunderbird je capte pas)
  • La liste des catégories :
    On a droit à un pavé avec une liste de catégories sans rien d’autre. Aucune explication quand à quoi ce que pourrait correspondre cette catégorie; autant pour certaines c’est assez évident mais pour d’autres c’est loin d’être le cas1
  • Par courir la liste des extensions par catégories
    Alors la c’est le pompon on a droit à une jolie indication concernant le nombre de thèmes ou d’extension affichés sur la page par rapport au nombre total disponibles dans la catégorie avec les deux liens résultats suivants résultats précédents et c’est tout.
    Même pas une petite liste de numéro correspondant à chacune des pages de résultats. C’est pourtant fondamental quand une fois que vous avez parcouru la liste des extensions vous voulez retrouver celle que vous avez vu x pages auparavant et qui semble le mieux coller à vos besoin ou même plus simplement pour avoir une idée du volume de données. Un nombre de pages c’est beaucoup plus parlant. Et pour pouvoir indiquer un quelconque critère de tri il faut carrément aller chercher dans les options avancées. C’est du n’importe quoi ça fait partie des options de base le critère de tri; pas des options avancées. C’est le genre d’outil de navigation qui sont fondamentaux d’un point de vue ergonomie et leurs absence est très préjudiciable à l’utilisabilité2 du site. Et je ne parle même pas de la possibilité de choisir le nombre d’extension affiché par page ou même plus simplement d’un lien pour afficher toutes les extension sur une même page. En bref ces pages sont vraiment chiantes à utiliser.
  • Géométrie générale du site :
    Ça c’est un truc qui m’horripile particulièrement et le pire c’est que c’est une erreur qui est répétée par un nombre de sites phénoménal : L’utilisation d’une largeur fixe.3 Hé les gars réveillez vous!!! on est en 2006 les écrans sont de plus en plus larges les résolutions sont de plus en plus élevés utilisez les agencements à largeur dynamique bon sang que votre contenu s’adapte à ce que le visiteur dispose comme matériel et configuration et non l’inverse. Certes il est important de prévoir que le site soit lisible y compris avec des résolutions d’écrans faibles mais l’un n’empêche absolument pas l’autre bine au contraire. Et ce d’autant plus que l’utilisation des écrans large se répand de plus en plus et n’est pas près de s’arrêter ni même de ralentir.4

Alors certes vous pourrez dire que je pinaille un peu mais le problème est que la fondation Mozilla est dans une situation ou elle doit convaincre. Certes la qualité des produits est plus que largement reconnue mais cette reconnaissance ne se fait pour l’instant qu’au sein d’une minorité de personnes. Il reste 80% d’utilisateur tout à fait hermétique au discours technique vantant les qualités de Firefox à convaincre. Comment peut on persuader un utilisateur accro à IE que les extensions de firefox sont géniales si le site des extensions officiellement validées par la fondation est si chiant utiliser (la je parle surtout des liens de navigation entre les pages d’extension c’est horripilant).

La fondation sait faire de très bon produit ils nous l’ont prouvée et les améliorations à apporter à son site web sont somme toutes relativement mineures même si leurs impact en terme d’ergonomie ne l’est pas. Je suis persuadé qu’ils sont capables de le faire. J’espère qu’ils le feront on a tous besoin qu’ils le fassent.

EDIT : Je me vois contraint de bloquer les commentaires et les trackbacks sur ce billet pour cause de spam. Je suis désolé.


  1. et je ne parle même pas du classement des thèmes dans certaines catégories car je suppose que c’est laissé au libre choix des concepteurs et franchement il y en a certain qui devraient réfléchir un peu avant de classer leurs thème n’importe ou (pour les extensions il semble que ce soit moins bordélique peut être qu’il y a un peu plus de surveillance pour celles ci)  

  2. je sais pas si il existe ce mot mais je pense que vous comprendrez ce que je veux dire 

  3. Qu’est ce que j’ai horreur de ces blogs coincé avec leur colonnes de 800 pixels 

  4. d’ailleurs ce message pourrait aussi s’adresser aux concepteurs de thèmes pour les moteurs de blog les plus courant voir même aux développeurs de ces moteurs en ce qui concerne le thème par défaut 

Firefox 2.0 c’est parti

Évidemment c’est la nouvelle de la journée : Firefox 2.0 est disponible (C’est même le cas depuis hier soir 23h).
ça ce passe chez mozilla europe. Et si vous êtes curieux les notes de réalisation sont la
quelques liens :

Et on ne devrait pas tarder à avoir des nouvelles de Tristan Nitot

En tout cas à la fondation Mozilla ils ont droit aux félicitations de Microsoft (ou au moins des développeurs d’IE). Quand je vous dis que les relations de MS et du logiciel libre vont s’améliorer….. (source)

Carton rouge pour la fondation Mozilla

Je viens d’apprendre sur Mozillazine france que le moteur Gecko (celui qui fait fonctionner toutes les application mozilla) abandonnerait le support des version de windows antérieurs à Windows 2000 à partir de sa version 1.9 (qui sera utilisé dans Firefox 3).
Je trouve que cette décision est une erreur et même une erreur grave. Certe il doit être plus que probable que le nombre d’utilisateur de ces version de windows est de plus en plus faible mais je ne vois pas pourquoi elles ne pourraient pas bénéficier d’un navigateur moderne et performant.
De plus à l’heure ou Tristant Nitot n’arréte pas de critiquer Microsoft la disponibilité d’IE7 uniquement pour Windows Vista et XP service Pack 2 je trouve que c’est une position d’une hypocrisie rare.

La disponibilité de Firefox sur toutes les plates formes y compris les plus anciennes étaient un avantages indéniables; cela lui donnait l’image d’une certaine universalité qui était un argument de poid. Cette imge permettait aussi d’illustrer une des différences fondamentales entre les logiciels libres et propriétaires dans l’approche des besoins des utilisateurs et de la façon dont les produits sont concus en fonction de ces besoins et non pas en fonctione d’un politique commerciale destiné à inciter à la vente de licences supplémentaires

Quelque part c’est un mauvais coup pour les logiciles libres car finalement c’est un argument que nos détracteurs vont pouvoir nous retourner. ça revient grosso modo à se tirer une balle dans le pied et ce n’est vraiment pas très malin.

Déjà que je trouvai le versionning de firefox plutôt douteux et se rapprochant du versionning marketing de Microsoft cette annonce rapproche les méthodes de la fondation encore un peu plus de celle de Microsoft; c’est extremment regrétable.

J’utilise de plus en plus souvent Galeon comme navigateur web je me demande si je ne vais pas carrément desinstaller Firefox.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén