Archives pour l'étiquette Firefox

Chromium ou Firefox? Firefox ou Chromium? Dilemme libriste.

C’est l’un des dilemme du moment pour tout utilisateur de logiciel libre. L’inévitable Firefox a un concurrent de plus en plus significatif en la personne de Chromium. Migrer ou pas j’en suis encore à me poser la question voici quelques pistes de réflexion.

Je précise bien que je parle ici de Chromium la base libre qui est utilisé par Google pour faire son navigateur Google Chrome. Il est hors de question pour moi d’utiliser Chrome.

Les avantages de chromium :

D’abord et loin devant son concurrent la vitesse, Chromium est bien plus rapide que Firefox et ce à tout les points de vue. Démarrage, affichage des pages tout va bien plus vite. Firefox a fait de gros progrès récemment mais il reste encore un ton en dessous de ce point de vue c’est indéniable. Utilisant un ordinateur qui n’est plus de première jeunesse j’apprécie particulièrement la différence. Même les vidéos sur youtube passent correctement là où il m’arrive d’avoir quelques saccades.

Autre avantage, je me suis aperçu récemment que Chromium enregistrait les mots de passe dans le gestionnaire de Gnome… C’est clairement le point qui pourrait me faire basculer, depuis le temps que j’attends ça de Firefox ça rend Chromium bien tentant.

Autre point : je ne sais pas exactement à quoi c’est du mais le script de rafraichissement automatique du site http://identi.ca marche très bien sous Chromium et pas sous Firefox, probablement une fonctionnalité javascript géré differemment entre les deux navigateurs je n’en sais rien, ce que je vois c’est que le site est bien plus utilisable avec Chromium1.

La barre de favoris qui ne s’affiche intégré sur la page d’accueil. Alors ça c’est excellent. Comment gagner de la place en n’affichant pas de barre de favoris tout en permettant de l’avoir sous la main quand on en a besoin…

Les avantages de Firefox,

Parce qu’il en a le vénérable ancêtre, d’abord ses extensions, certes Chromium en possède lui aussi mais je n’ai pas encore réussi à trouver leurs équivalent respectif, notamment pour celles qui concernent la protection de la vie privée.

il me manque des équivalent à :

  • Better Privacy
  • Beef taco
  • share me not

Pour l’instant j’ai réussi à trouver ghostery qui existe aussi pour Chromium et KB SSL enforcer qui peut remplacer Https Everywhere. C’est mieux que rien mais est-ce suffisant ? Pour l’instant je n’en sais trop rien, si vous avez des suggestion d’extensions intéressantes sur le sujet j’accueillerais avec plaisir vos propositions.

Un avantage indéniable qui reste à Firefox et sur lequel il est imbattable c’est la confiance. La Fondation Mozilla on la connait… Ils ont des valeurs là ou Google a des actionnaires. Chromium a beau être libre, on ne sait pas quel est la marge de manœuvre que les développeurs peuvent avoir par rapport à Googgle. Combien de contributeurs sont des salariés de Google? Combien n’en sont pas? On a malheureusement aucune information la dessus. Quels sont leurs objectif et leur ambition? Aucune idée alors que de son coté la fondation Mozilla a son manifeste. Ça fait quand même une sacré différence.

Bref moi qui était resté fidèle à Firefox malgré la tentation je dois bien avouer que je me laisserais bien tenter… Je crois que je vais au moins tester Chromium pendant pas mal de temps et prendre le temps de trouver ce qui pourrait me manquer notamment pour les extensions.


  1. on peut aussi se demander si les dev d’identi.ca ont testé leur site avec Firefox et si non pourquoi? 

La nouvelle interface de Firefox 4

La sortie de Firefox 4 approche et cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise la bêta  il est donc temps de faire un état des lieux de son interface qui présente un nombre de nouveautés non négligeable. J’ai laissé la nouvelle interface dans sa configuration par défaut afin de tester ce que les utilisateurs auront par défaut et ce pendant plusieurs mois1 afin de prendre le temps de changer mes habitudes pour ne pas confondre ergonomie et confort de l’habitude.

Pour résumer : J’aime pas du tout

Autant le dire tout de suite je suis loin d’être emballé par cette nouvelle interface. J’ai personnellement suffisamment d’expérience pour faire avec si je n’avais pas le choix mais je crains que l’utilisateur lambda lui ait beaucoup de mal à s’y faire. En fait j’ai le sentiment d’une interface trop réfléchie et pensée qui de ce fait oublie complètement le coté pratique et la simplicité d’usage.

La disparition de la barre d’état fait que vous n’avez plus d’information sur l’avancement de vos téléchargement et oblige donc à utiliser systématique la fenêtre de téléchargement je ne vois pas ce que l’on peut trouver de plus simple dans le fait d’avoir une fenêtre supplémentaire pour avoir une simple indication de progression…

L’organisation de la barre d’outil est l’illustration parfaite de ce que j’exposais en introduction : Les boutons Rafraichir/Arrêter fusionné avec l’extrémité droite de la barre d’adresse ça peut paraître plus intelligent, logique et réfléchi mais en fait à l’usage ça se révèle tout sauf pratique, malgré plusieurs mois d’utilisation impossible de faire en sorte que ces boutons tombent facilement « Sous la souris ». De même pour le bouton « Accueil » positionné à l’extrème droite, j’ai passé mon temps à le chercher… Le problème est que je n’ai pas vraiment d’explication à cela, ce n’est pas non plus quelque chose que l’on peut expliquer et argumenter car c’est en fait une question de ressenti.  Sachant que ce ressenti est souvent une question d’habitude j’ai tenu à tester pendant plusieurs mois mais non rien à faire. C’est peut-être due à l’habitude de lire de gauche à droite qui fait que l’on a tendance à aller chercher les boutons vers le coté gauche de la barre d’outils. je n’en ai vraiment aucune idée et ne je suis incapable de donner une explication rationnelle. Ceci explique peut-être cela d’ailleurs, peut-être qu’en terme d’usage tout n’est pas forcément à rationaliser. C’est d’autant plus difficile à explique que je me suis assez bien fait à la position du menu marques-pages à droite de la barre personnelle.

Le menu des marque-pages justement, autant j’aime bien son positionnement tout à droite de la barre personnelle2 autant je trouve qu’il y a trop d’élément « Technique » dans le haut du menu avant d’arriver aux marque-pages proprement dit. Les regrouper dans un ou deux sous menu aurait été judicieux à mon sens. J’ai partiellement résolu le problème en regroupant les deux éléments « Étiquettes récentes » et « Marqués récemment » dans un sous menu « récent » mais ce n’est pas suffisant à mon goût. Ceci dit ce n’est pas non plus une catastrophe.

Quand au nouveau menu lui il me fait carrément peur, non pas pour moi3 , mais pour l’utilisateur moyen ça risque d’être une autre histoire. Franchement vous voulez expliquer à quelqu’un qui fait à peine la différence entre le bouton démarrer de Windows et le logo de la marque de son écran en bas à gauche4 qu’il faut aller cliquer sur la petite flèche pour accéder au sous menu et que si l’on clique sur le texte ça déclenche autre chose? Franchement je souhaite bon courage aux gars qui font du support utilisateur dans les entreprise qui ont déployé Firefox. Accrochez vous les gars… De plus je ne sais pas comment ça fonctionne sous Windows mais pour la version Gnu/Linux si vous remettez les onglets en dessous de la barre d’adresse le menu suit, bon en même temps c’est . Autre incongruité de ce menu c’est la fonction de zoom qui disparait mais seulement du menu, chez mozilla ils ont inventé la fonctionnalité qui n’existe que par les raccourcis claviers, niveau ergonomie et simplicité d’utilisation on fait mieux, surtout que forcément la possibilité de ne zoomer que le texte a disparue avec.

Supposition et discussion sur le pourquoi du comment de la refonte de l’interface et de son inutilité.

Il ne sert a rien de se le cacher la nouvelle interface de Firefox est directement une réponse à Google qui commence à prendre des parts de marché significative avec son navigateur Chromium. Jusqu’à présent les gens laissaient tomber Internet Explorer pour passer à Firefox mais maintenant ils se dirigent plus facilement vers le Spy-Navigateur de Google. Google  et son aura ont réussi à persuader bon nombre d’utilisateur qu’il fallait totalement revoir l’interface de nos navigateurs soit disant pour gagner de la place pour une meilleur « expérience utilisateur ». C’est surtout un argument marketing parfaitement rodée qui consiste à camoufler l’absence de vrai nouveauté sous une nouvelle interface, Tactique que Microsoft maitrise parfaitement depuis des années avec sa suite bureautique Office. Google n’a fait que reprendre les leçons du maitre es innovations bidonné. Il est dommage que la fondation Mozilla se laisse entrainer sur ce terrain là plutôt que de proposer ses propres solutions et de mettre en avant les réelles avancées de son navigateur. Tenter d’entrer en compétition avec Google sur le terrain du markéting est un jeu dangereux pour la fondation Mozilla qui n’a pas les mêmes moyens. Se différencier des autres a été la voie gagnante depuis le début je ne vois pas l’intérêt de la quitter.

Surtout que le problème du manque de place est un faux problème. Pourquoi aurait-on besoin de gagner de la place à l’écran alors que les diagonales des écrans sont de plus en plus grandes? D’où ça vient cette idée?  Quelqu’un parmi vous a-t-il déjà entendu beaucoup d’utilisateur se plaindre de problème d’affichage de ses sites web favori par manque de place5 ? Personnellement non. Je pense que s’il y a un problème d’affichage des contenus web c’est du à la difficulté de les afficher correctement sur les écrans larges que les fabricants d’écrans ont fini par imposer. Je m’explique :

Le web est, et restera encore très longtemps, un média écrit. La multiplication des vidéos n’y changera rien6 , tant que Google sera sourd et aveugle le seul contenu indéxable (donc réellement existant) sur le web sera le texte. Or l’écrit s’adapte très mal aux formats larges. Ce n’est pas pour rien si les livres sont plus haut que larges depuis plusieurs siècles et que les articles des journaux sont écrit en colonnes. La solution serait pour le web de faire la même chose mais il n’existe toujours pas de solution viable pour afficher correctement du contenu sur plusieurs colonnes. Pour faire de la mise en page globale d’un site ça existe mais pour vraiment formater un texte long sur plusieurs colonnes etde manière dynamique en fonction de la taille de l’écran du visiteur  il n’y a rien. Essayer de grappiller quelques pixels en hauteurs pour compenser n’est au mieux qu’une mauvaise solution. De plus je suis persuadé que ça pourrait être très utile pour l’affichage sur les netbooks et les smartphones.

En conclusion

Attention ne prenez pas le contenu de cette article pour une volonté de descendre le boulot de la Fondation Mozilla. C’est avec un vrai arrière goût que je l’ai écrit. Sur le plan des fonctionnalités j’apprécie énormément Firefox il est, et restera encore longtemps, à mon avis, le meilleur navigateur disponible actuellement. Les critiques qui peuvent être faites sur l’interface ne doivent pas prendre le pas sur les indéniable qualité technique du logiciel, d’autant plus qu’il est tout à fait possible de revenir à l’interface classique ce que je me suis empressé de faire.

À voir plus tard.

Lorsque la version finale sortira je mettrais à jour le PC de mes filles de 11 ans, inutile de vous dire que je guetterais avec attention leurs réactions. Les réactions des enfants (moins formatés que nous par des habitudes) peuvent être de bons indicateurs pour savoir si une interface est intuitive ou non. Il se peut que je reviendrais sur mes propos à ce moment là mais j’en doute.


  1. depuis la sortie de la première bêta en fait 

  2. disposition qui existait déjà du temps de Netscape Cumunicator se je ne me trompes pas 

  3. pour tout dire je m’en sors très bien merci 

  4. ne rigolez pas c’est du vécu 

  5. hors utilisateur de notebook j’entends 

  6. d’autant plus que le ratio poids/utilité est clairement à l’avantage de l’écrit 

Quelques extensions Firefox qui aide à protéger votre vie privé

Difficile à l’heure actuel d’être un utilisateur intensif du net sans être exposé à un véritable traçage de vos activité avec tout ce que cela peut dévoiler de vos habitudes, centres d’intérêt, et autres préoccupation qui après tout relève plus de votre vie privé.

Heureusement Firefox propose quelques extensions qui aident bien pour ceux qui voudraient se protéger un tant soit peu. Personnellement j’utilise :

  • Ghostery : qui permet de bloquer tout les scripts qui sous prétexte de statistiques et autres services à ajouter dans un site web ne sont en fait que d’énormes traceur à internaute. (Je suis d’ailleurs assez effaré de voir le nombre de site consacré au libre qui utilisent Google Analytics… Hé les gars faudrait peut-être réfléchir un peu non? ). À noter que cette extension est disponible aussi pour chromium.
  • Flashblock : Elle n’est pas vraiment dédié à protéger votre vie privé mais comme elle empêche les applis flash de démarrer sans que vous l’ayez explicitement demandé les multiples pub en flash disséminé sur le web ne peuvent pas vous tracer grâce aux cookies qu’elles laissent sur votre ordinateurs.
  • Https-everywhere : Malheureusement de nombreux sites web sur lesquelles vous vous connectez et à qui vous envoyez des données privées ne vous proposent pas par défaut de crypter votre connexion en utilisant le protocole https. Même si bien souvent ils le permettent ce n’est quasiment jamais proposé par défaut. Cette extension, édité par l’Electronic Frontier Fondation,  forcera les sites qui le permettent à systématiquement utiliser https afin de chiffrer1  les données que vous envoyez. Cette extension devrait être obligatoire pour toutes les  personne qui utilisent un portable et qui se connectent sur des hot-spots wifi public. Dites vous bien que dans ce contexte, sans https, toutes les données que vous envoyez circulent en clair sur un réseau que n’importe qui peut écouter2 . Le fait que les fournisseurs de services web ne proposent pas l’utilisation du https par défaut est un scandale et cette extension est le moyen le plus simple de s’assurer que chaque fois que c’est possible ce sera le cas.

Certes ce petit tour est loin d’être exhaustif, il y a bien d’autres possibilité mais c’est ce que l’on pourrait appeler un «service minimum»

Et vous vous en avez d’autre à suggérer?


  1. on dit bien chiffrer, crypter est un horrible anglicisme 

  2. une extension Firefox en a fait la démonstration récemment 

Balise vidéo du HTML 5 : quel codec et qui l’imposera? 

La nouvelle étape de la guerre des navigateurs se déroule aujourd’hui sur le terrain du codec (le bout de code qui compresse et decompresse les vidéos) de la balise vidéo du HTML5. Les deux concurrent sont Ogg Théora d’un coté qui est un format libre et ouvert et le H.264 de l’autre, format propriétaire soumis à brevets et licences.

Ce billet de Tristan Nitot résume assez bien la situation et les positions des différents antagonistes mais la question demeure qui va réussir à imposer quel format. En ce qui me concerne je suis assez pessimiste sur ce coup là certain y voit pour le Théora l’occasion de s’implanter, personnellement je n’y crois pas.

Que l’on ne se trompe pas Théora est un codec qui en théorie aurait largement de quoi défendre ses chances mais malheureusement le jeu est truqué.Car ll ne faut pas se leurrer celui qui décidera ce sera encore une fois Microsoft. Le jour où MS annoncera de manière officiel quel codec sera supporté par leur navigateur web youtube et consorts diffuseront leurs vidéo dans ce format puisqu’ils seront sur que 95% de PC de la planète seront équipé à terme plus ou moins long d’un navigateur le supportant. Tout cela accompagné bien sur de la grosse campagne de pub sur le navigateur qui accélère les vidéos d’internet (ben quoi on a bien eu les processeurs qui accéléraient internet).

Seul espoir pour l’instant Internet Explorer ne supporte pas la balise vidéo cela laisse du temps aux autres éditeurs mais c’est aussi à double tranchant peu de sites vont utiliser cette balise pour autre chose que des expérimentations tant que IE ne la supportera pas.

C’est bien pour cela qu’à mon avis Mozilla et Google aurait plutôt intérêt à s’entendre car à vouloir jouer au chat et à la souris pour des parts de marché ils oublient qu’il y a un gros tigre qui les attends à l’orée du bois.

Mettre Firefox 3.5 en français sous Ubuntu.

Firefox 3.5 est disponible dans les dépôts Ubuntu mais malheureusement on n’y trouve pas de paquets pour l’avoir en Français. Certes ce n’est pas impossible d’utiliser un navigateur web en anglais mais c’est toujours plus agréable d’avoir ses applications dans sa langue.
Pour traduire votre Firefox c’est très simple rendez vous sur le serveur FTP de la fondation Mozilla à l’adresse : ftp://ftp.mozilla.org/pub/firefox/releases/3.5.2/linux-i686/xpi et téléchargez le fichier fr.xpi
Pour installer l’extension il vous suffit de glisser le fichier dans la fenêtre des extensions de Firefox et de redémarrer votre navigateur pour l’avoir en français.

EDIT du 14 Sept : Évidemment lors des prochaines mise à jour de Firefox cette extension sera marqué comme incompatible. Il vous suffira de la télécharger à nouveau en remplaçant le numéro de version dans l’url (ici 3.5.2) par celui de la version que vous avez et de l’installer de la même manière.

Nouveautés de Firefox 3.1

Le diaporama pour le stand Mozilla du Fosdem concernant la prochaine version de Firefox est disponible sur slideshare. J’en ai profité pour en faire une traduction rapide des nouveautés.

Nouveautés pour les utilisateurs

  • Nouveau moteur d’exécution Javascript 2x plus rapide
  • Mode de navigation privé qui ne laisse pas de traces sur l’ordinateur1
  • Nouvelles fonctions pour gérer l’historique de navigation: Nettoyage facile de l’historique récent et suppression de toutes les traces d’un site
  • Amélioration des préférences de la barre d’adresse
  • Utilisation de joker dans les recherches d’adresse
  • Meilleur intégration avec les systèmes d’exploitations (Mac OS et Vista)
  • Barre d’onglet toujours visible par défaut
  • Bouton «nouvel onglet» dans cette même barre2
  • Affichage de plus d’information lors des mises à jour notamment le temps que cela va prendre
  • Nouvelle boite de dialogue de restauration de session, pour indiquer quels onglets et quels fenêtres restaurer en cas de crash3.

Nouveautés pour les développeurs:
Je dois reconnaître que c’est un peu moins mon domaine la traduction sera donc plus approximative4

  • Meilleur support des standards notamment via plusieurs propriétés CSS (Bien plus que cette simple phrase peut en dire)
  • Support de balises < audio > et < video > du HTML 5 avec le support natif des codecs libres Vorbis et Théora
  • API de Géolocalisation5

Bon certes ce n’est pas la révolution mais pas mal des nouveautés sont dans le moteur et donc moins visible.
Par contre j’avais cru lire quelque part qu’il y aurait du changement dans l’ordre d’ouverture des nouveaux onglets mais ces slides n’en font pas mention. s’il y a un béta-testeur qui me lit s’il pouvait confirmer ça ce serait sympa.

pour en savoir plus http://www.mozilla.com/en-US/firefox/3.1b2/releasenotes/


  1. Oui messieurs vous pourrez mater des sites de cul autant que vous voudrez sans craindre que votre chére et tendre ne s’en aperçoive 

  2. je vais pouvoir enfin me passer d’une extension rien que pour ça 

  3. ça c’est une idée qu’elle est bonne 

  4. si je raconte de grosses bêtises dites le dans les commentaires 

  5. J’aimerais bien en savoir un peu plus la dessus si quelqu’un a des infos que je puisse protéger ma vie privé 

Firefox optimisé pour vos vieux PC

Vous utilisez GNU/Linux sur une machine vieillissante et vous trouvez que Firefox est trop lourd pour votre ordinateur ne vous inquiétez pas il existe une solutions.

Il s’agit d’utiliser une version de Firefox qui est compilé spécialement pour le processeur de votre machine
Il s’agit de swiftweaselc’est un navigateur basé sur iceweasel la version de Firefox maintenu par les développeurs de la distribution Debian. Du point de vue de l’utilisation la seule différence est l’absence du logo firefox ainsi que l’intégration de certaines extensions dont adblockplus mais malheureusement certaines sont encore incompatible avec Firefox 3
De plus ce projet fournit des dépôts pour Ubuntu histoire de faciliter encore plus les choes.
Pour pouvoir l’installer ajouter la ligne :

deb http://download.tuxfamily.org/swiftweasel hardy multiverse

dans votre liste de dépôts.

Un fois la liste des paquets mise à jour vous trouverez des paquets de Firefox 2, Firefox 3 et Thunderbird 2 (renommé swiftdove) pour différents processeur à vous de choisir celui qui convient à votre machine.

Par contre contrairement à la version d’origine intégré à Ubuntu certains éléments de configuration doivent être fait à la main :

Mettre le navigateur en Français
Télécharger et installer le pack de langue en français (fr.xpi) à cette adresse1 dans la page «about:config» rechercher l’option «general.useragent.locale» et changer sa valeur par «fr-FR»
Dictionnaire Français
Pour le correcteur orthographique il vous faut installer le dictionnaire français via la page dédié du site Firefox addons

Avec cela vous aurez une version de Firefox plus adapté à votre machine cela devrait le rendre en théorie plus réactif mais ne vous attendez pas non plus à une révolution. Cela ne vas pas transformer une vieille trapanelle en foudre de guerre mais c’est toujours ça de gagner.

D’ailleurs si vous faites le test je serai curieux d’avoir des retours de vos impressions dans les commentaires.


  1. remplacer le 3 par un 2 dans l’URL si vous voulez la version 2 

Le marketing de Firefox fait des sceptiques

J’avais déjà souligné dans ce billet que à vouloir absolument concurrencer le logiciel propriétaire Firefox commençait à utiliser des méthodes marketings pour le moins pas toujours judicieuse.
Je m’aperçois avec plaisir aujourd’hui que je ne suis pas le seule à émettre de tels doutes.

  • D’abord ce billet de David Larlet sur biologeek concernant la tentative de record du monde de téléchargement le jour de la sortie de Firefox
  • Et ensuite sur performance web je vous conseille ce billet à propos des annonces concernant les performances des divers navigateurs web

Certes Firefox reste un très bon navigateur mais j’ai un peu l’impression que son indéniable succes est en train d’entrainer le projet Mozilla dans une spirale ou il est en train de petit à petit certaines valeurs qui font la force du logicile libre et c’est vraiment dommage. Car à faire une communication sans aucun sens on finit par porter atteinte à la confiance des utilisateurs.

Quand Firefox se la joue fermé et oublie l’interopérabilité

L’un des arguments phare en faveur des logiciels libres c’est bien entendu l’interopérabilité. On entend par interopérabilité la possibilité de faire cohabiter plusieurs applications différentes utilisant les mêmes données grâce à des dispositifs de stockage des informations ouverts et connues de tous de façon à pouvoir au minimum convertir ces données dans des formats totalement exploitable par l’une ou l’autre des applications concernés. Une autre vision de l’interopérabilité c’est la subsidiarité à savoir que l’on doit pouvoir remplacer une application gérant des données par n’importe quelle autre application et ce sans avoir à se préoccuper du format utilisé pour stocker ces informations.

Malheureusement il me semble que petit à petit cette interopérabilité est en partie oublié par les développeurs de Firefox pourtant une des figures de proue du mouvement des logiciels libres.
Avant de me faire égorger je m’explique :
J’utilise comme navigateur courant Epiphany, navigateur officiel du projet Gnome reposant sur le moteur de rendu de page du projet Mozilla1 mais dont l’interface Utilise la bibliothèque Gtk+ ce qui lui permet d’être beaucoup plus léger2. Quand j’ai voulu tester la bêta 3 de Firefox j’ai cherché à importer ma liste de signet que j’avais déjà sous Epiphany ce que j’ai cherché à faire via l’outil d’importation de Firefox mais cela s’est avéré impossible. Apparemment sous Firefox si vous ne venez d’Internet Explorer, Opera ou Safari vous pouvez aller vous gratter pour récupérer vos données; comme interopérabilité on a quand même vu mieux. Quand à la subsidiarité je n’en parle même pas; remettre régulièrement à jour les marques pages de Firefox à partir d’Epiphany devient vite une corvée. En fait ça rend l’utilisation simultané des deux logiciels sur la même machine quasiment impossible.

Et encore je ne vous parle ici que des marques pages je n’ose même pas abordé le chapitre des mots de passe , des cookies ou des certificats SSL (oui je m’en sers pour me connecter à des sites qui utilise OpenID)

Heureusement Epiphany permet d’exporter les signets dans un format HTML que l’on peut ensuite récupérer dans Firefox mais évidemment il ne prend pas en compte les nouveautés du système de marque pages de la version 3 (et c’est tout à fait légitime ce n’est pas à un navigateur de gérer les nouveautés d’un autre) mais seuls les signets sont récupérables de cette façon pas les autres données

Certes on peut penser qu’il n’y a pas de raison particulière pour que Firefox gère tout les formats de tous les navigateurs Web de la planète ce à quoi je répondrai :

  • il s’avére que le format de fichier utilisé par Epiphany n’est pas un format innocent c’est un format RDF ouvert , basé sur XML et utilisé par bien d’autres navigateurs web du monde Linux (dont Konqueror navigateur phare de la plate forme KDE)
  • Firefox se veut être un modèle, les divers développeurs et responsable de la Fondation Mozilla se posent bien souvent en redresseur de tort et défendeurs des standards3 la moindre des choses serait peut être de penser à s’appliquer les leçons qu’ils donnent aux autres
  • Par rapport à bien d’autres projet de navigateurs web c’est probablement eux qui disposent des moyens les plus importants cela est donc beaucoup plus facile pour eux de prendre en compte d’autres formats de données que pour d’autres projet. De plus je ne pense pas que s’ils ont besoin d’informations quelconques sur un format de fichier ils aient du mal à l’obtenir. J’imagine mal un développeur d’un logiciel libre refuser de fournir une information de ce type à un développeur de la Fondation Mozilla

Certes se focaliser ainsi sur un simple problème d’import et/ou d’export d’une liste de favoris peut sembler futile et peu important mais je trouve que c’est symptomatique d’un risque important.
N’y a-t-il pas un risque qu’avec le succès certaines « bonne pratique » du logiciel libre soient oublié? N’est il pas plus important de penser ouverture et subsidiarité que de vouloir faire la course au test acid3.

Certes je fais encore suffisamment confiance à la fondation Mozilla pour ne pas craindre de les voir jouer les Microsoft mais quand je les vois utiliser les mêmes pratiques de versionning marketing et oublier comme ici certain format de fichier dans les possibilités d’import je me pose des questions.


  1. plus pour longtemps c’est vrai mais ça c’est une autre histoire 

  2. d’ou mon choix de ce navigateur 

  3. et en grande partie à juste titre il faut bien le reconnaître 

Les nouveautés de Firefox 3

Après m’être royalement planté dans mon billet précédent sur Firefox 3 (ben oui confondre une version alpha et bêta ça arrive) il fallait bien que j’y revienne un peu pour détailler quelques peu les nouveautés.

La gestion des marques pages

La gestion des marques pages évolue énormément dans cette version. À chaque marque-page on peut maintenant associer une ou plusieurs étiquettes qu’il suffira ensuite de saisir dans la barre d’adresse pour voir les marques pages associés s’y afficher avec l’historique (c’est le fonctionnement actuel d’Epiphany et je dois dire que je ne me sers plus que ça maintenant que je m’y suis fait). Il est de plus possible de classer ses marques pages en dehors du menu. Cela peut paraître assez bizarre dit comme cela mais associé avec les etiquettes cela prend tout son sens. Vous classez dans le menu (ou la barre personnelle) les marque-pages que vous utilisez fréquemment (des favoris au sens strict du terme) et les autres que vous voulez garder juste comme référence vous les classez à l’aide de mot-clefs simple et efficace et ce d’autant plus que tout les marques-pages (y compris ceux du menu) peuvent être étiquetés.

Les nouveautés de la barre d’adresse

La barre d’adresse évolue elle aussi pas mal, En plus de permettre de faire une recherche sur les étiquettes des favoris lesquels s’affichent avec l’historique. L’historique en question s’affiche maintenant sur deux lignes pour chaque site. Sur la première ligne, le titre de la page et l’adresse sur la deuxième ligne. Le résultat gagne en lisibilité même si cela ne semble pas plaire à tout le monde puisqu’une extension est déjà disponible pour retrouver le comportement de Firefox2

Autre élément qui simplifie l’interface un bouton est situé sur le bord droit de la barre d’adresse qui cumule deux fonctions : le bouton « Go » lorsque l’on vient de saisir une adresse et le bouton « Ajouter aux favoris » lorsque la page est affiché.

Autres amélioration

Au menu il reste encore quelques nouveautés. Parmi celles visibles il y a la possibilité de dupliquer l’onglet courant à la souris (j’aurais préféré que ce soit directement ajouté dans le menu contextuel de l’onglet ou via un raccourci clavier mais bon on va pas cracher dans la soupe)
Une autre améliorations visible pour la version Linux est la meilleur intégration avec le bureau Gnome notamment au niveau des icônes puisque ce sont les icônes du thème Gnome qui s’affichent par défaut.

Précisions :
Je ne parle ici que des nouveautés visible de l’extérieur pour l’utilisateur. Cette nouvelle version de Firefox en présente probablement plus que cela du point de vue du moteur de la bête mais je n’ai pas assez d’information pour m’étendre dessus donc je préfère me taire plutôt que dire des conneries bêtises. Je me contenterai juste de dire qu’a priori cette version me semble plus réactive que la précédente mais ce n’est pas évident d’être totalement affirmatif vu que je l’utilise sans mes extensions habituelles qui ne sont pas encore compatibles :(. Si j’arrive à glaner quelques informations j’en ferai part bien entendu.