LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : Elections

Signature du pacte du logiciel libre : Europe écologie loin devant

Graphique de répartition des signatures

Répartition des signatures.


J’ai fait ce petit graphique à partir des données du site candidats.fr en date de ce soir. Le moins que l’on puisse dire c’est que graphique est éloquent : la moitié des signataires du pacte du logiciel libre sont sur une liste Europe Écologie. Quand je dis qu’il y a une indéniable communauté de valeur entre l’écologie et la culture libre voila un argument supplémentaire.
Certes il est probable que certaines signature relève plus de l’opportunisme politique que de la réelle conviction mais ce doit être la même chose pour toute les listes donc logiquement l’impact doit être le même pour toutes. Et de plus certaines des listes ne sont présent que dans certaines régions alors que d’autres sont présentes dans tout le pays ça fausse un peu le jeu j’en conviens mais cela ne joue qu’a la marge vu le nombre de signature réduit concerné.

Histoire de dépouillement

J’espère que ça ne vous a pas échappé mais hier était jour d’élections hors comme pour toutes élections après le vote il y a le dépouillement. Je ne m’y étais jamais intéressé jusque à présent mais m’étant prononcé publiquement contre le vote électronique la moindre des choses était de participer un minimum au déroulement du scrutin et la participation la plus facile c’est justement de participer au dépouillement.

Je vais donc vous raconter ici l’histoire (simple) d’un dépouillement.
J’ai donc commencé le matin en me rendant à mon bureau de vote pour voter j’ai demandé s’ils avaient besoin de quelqu’un pour le dépouillement ce soir. Ce a quoi on me répond « Normalement non on a assez de volontaires mais vous pouvez toujours venir on ne sait jamais; le bureau ferme à 20H venez 5 minutes avant »

Donc le soir je me présent à 19h55, quatre tables avaient été dressé au milieu du bureau et quelques personnes, visiblement plus au courant que moi du déroulement, y étaient déjà assise. Je m’approche de l’une des personnes qui semblaient tenir le bureau depuis ce matin lui renouvelle ma proposition et me retrouve assis à une table avec deux autres personnes que je ne connaissais pas. Après quelques mouvements de personnes pour faire des tables complètes (oui il faut quatre personnes par table pour dépouiller) en fonction de arrivés des volontaires l’heure arrive et le bureau est déclaré fermé.

Les responsables et assesseurs du bureau ouvrent l’urne et comptent les enveloppes dont le nombre doit correspondre aux nombres de signatures sur les feuilles d’émargement. ces enveloppes sont regroupé par paquets de 100 et mises dans de grandes enveloppes. Pendant ce temps nous de notre coté nous écrivons nos noms dans le bas des deux feuilles qui serviront à décompter les bulletins et l’un des présent à ma table visiblement plus expérimenté nous explique le déroulement, procédure finalement beaucoup plus simple que ce que l’on pourrait imaginer

Approximativement 30 minutes plus tard arrive notre enveloppe. et c’est la ou tout commence :
Nous commençons par recompter les enveloppes puis si le nombre est correcte l’une des personnes de la table récupère le paquet de 100 enveloppes. Elle prend l’enveloppe du dessus, l’ouvre, en sort le bulletin énonce à voix haute le nom du candidat et tend le bulletin à la personne qui lui est opposé dans la diagonale de la table (c’était la ou j’étais) cette personne récupère le bulletin et en fait un tas par candidat. Pendant ce temps la les deux autres personnes reporte chaque voix sur les feuilles qu’ils ont devant eux à raison d’un petit bâton sur la ligne correspondant au candidat pour chaque bulletin.

Une fois les 100 bulletins décomptés on fait une dernière vérification en recomptant les bulletins de chaque candidats et en comparant avec les totaux reportés sur les deux feuilles. Normalement il n’est pas nécessaire de recompter les bulletins si les décomptes sur les feuilles sont identiques mais bon hier soir je m’étais retrouvé avec des perfectionnistes. ceci terminé on remets les bulletins et les enveloppes dans la grande enveloppe dans laquelle ils nous ont été remis et on passe à l’enveloppe de bulletin suivante.

Une fois toutes les grandes enveloppes dépouillés, le président du bureau de vote prend sa petite calculette, fait le total des voix pendant que toute l’assemblé discute et commente les résultats qui sont parus dans les médiats. Une fois son calcul finit le président du bureau annonce les résultats remercie tout le monde et nous dis au revoir.
Tout cela à pris en fait moins d’une heure et demie. mon bureau de votes est à cinq minutes de chez moi ce qui fait qu’au final à 21h30 j’étais chez moi avec le sentiment du devoir accomplie. Bref pour une élection par an en moyenne je ne vois vraiment pas l’intérêt qu’il pourrait y avoir à automatiser un tel processus.

A noter que j’ai fait en sorte d’aborder le sujet du vote électronique plusieurs fois et j’ai pu remarqué un certaine hostilité à son égard (pour ne pas dire une hostilité certaine). Seule une personne semblait y être favorable sur la vingtaine présente mais ce n’était que de vague propos que j’ai intercepté d’une oreille difficile donc d’être totalement affirmatif.

Ce que j’ai vu hier soir renforce donc mon sentiment concernant le vote électronique. Il est absolument inutile et en plus potentiellement suspect.

Finalement cette soirée que j’imaginais chiante, laborieuse et potentiellement longue s’est révélé agréable. Elle a finalement été un moment d’échange et de discussion avec des gens que l’on ne connaît pas forcément mais que l’on sait concerné par le même sujet. Avec en plus la satisfaction d’avoir fait (un peu) plus que son devoir.
Il est donc fort probable que j’y retourne et j’espère que maintenant que vous avez lu comment ça se passe vous y participerez d’autant plus facilement. Faites le au moins une fois ça n’engage à rien et vous en sortirez un peu moins idiot.

Nouvelle du front du vote électronique

C’est François Nonnenmacher, Padawan du web et grand pourfendeur du vote électronique devant l’éternel qui s’y colle et nous fait un état des lieux. Le constat de la faiblesse et du manque de fiabilité de ce système est réellement effarant et inquiétant. Même si vous ne vous vous intéressez pas spécialement au sujet je vous conseille de lire les articles auxquels il fait référence c’est assez explicite des risques que nous font courir ces machines.

Je pensais à une chose un citoyen qui estimerait que l’utilisation de ces machines à voter dans sa commune porte une atteinte à ses droits constitutionnels pourrait il déposer un plainte contre sa commune (ou/et l’état français) auprès d’une institution juridique européenne?

S’il y a des juristes dans la salle…

Non au recul démocratique des machines à voter

En ces temps de campagnes électorales les pétitions de tout genres fleurissent sur internet. Si certaines ne présentent qu’un intérêt limités d’autres d’autres par contre méritent qu’on leur prête attention et parmi celles ci il y a notamment celle du site recul démocratique concernant la suspension de l’utilisation des machines à voter.

Je ne peux m’empêcher de citer le site :

Tout citoyen ou groupe de citoyens doit pouvoir s’assurer directement, sans faire appel à des experts, de la sincérité du décompte

Si vous aussi vous êtes d’accord avec cette phrase alors n’hésitez pas allez signer

Que vous vous sentiez concerné ou pas je vous invite fortement à lire ce site l’utilisation de ces machines représentent un risque démocratique non négligeable. Si vous ne deviez en lire qu’une partie je vouos conseille ces pages :

Ah bon !!!

Je dois reconnaître que je n’aurais pas deviné tout seul et en plus elle est suivie de Jean-Philippe Allenbach et Nicolas Miguet. Vous les connaissez vous les deux autres? pas moi
Bayrou est 5ème, Royal 12ème et Sarkozi 16ème

Bon et maintenant? Suis je supposé savoir pour qui voter?

Euh ben toujours pas …. C’est grave Docteur?

Et toi tu as signé?


Déclaration d'utilisation de logiciels libres

vu aujourd’hui dans la newsletter candidats.fr
Deux interviews pour en savoir plus sur l’initiative candidats.fr
sur zdnet : Christophe Espern APRIL Les candidats à la présidentielle 2007 doivent prendre position sur les logiciels libres
avec la version audio (mp3)

sur neteco.com Frédérioc Couchet (APRIL) Candidats.fr entre en campagne pour les libertés numériques

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén