LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Étiquette : DRM (Page 1 sur 3)

Les risques des DRM : Microsoft en donne une nouvelle preuve

Lorsque je discute avec des personnes que bien que utilisant les nouvelles technologie n’y sont pas plus intéressé que cela il apparaît clairement que bien peu comprennent les risques réels que leurs font courir les DRM. Certes elles comprennent vite que la musique téléchargée illégalement est plus facile d’utilisation mais très peu de personnes comprennent réellement qu’avec les DRM c’est tout simplement le contrôle de leurs propres fichiers qu’ils perdent.

Cette info devrait achever de les convaincre.

C’est l’exemple parfait du piège dans lequel nous enferme les DRM, mais quels en sont les détails?
La technologie utilisé par MSN Music était celle de Microsoft dénommé « Play for sure ». Pour faire simple je dirais que cette technologie1 est une technologie de cryptage et comme pour toutes données cryptées il faut une clef adapté pour pouvoir décoder le contenu avant de le lire. C’est ce qui s’est passé lorsque des personnes ont acheté de la musique sur le site. Par l’intermédiaire du logiciel Windows Media Player2 les clients ont téléchargé simultanément la clef adéquate et ce de manière totalement invisible pour eux.3
Les problèmes arrivent par la suite. Après une mise à jour il peut arriver qu’il faille télécharger une nouvelle clef, normalement ça ne pose aucun problème mais maintenant que le site en question est fermé on fait comment? Qui va fournir ces nouvelles clef? Microsoft? Les ayant droits? les maisons de disques? Ce serait très étonnant.

Surtout qu’il ne faut pas se tromper quand je parle de mise à jour je ne parle pas de bidouille de geek. La simple mise à jour de Windows automatiquement via Windows update peut largement suffire à vous créer des problèmes. Un très bon exemple est l’installation du senrvice pack 1 de Windows Vista qui ne devrait pas tarder à y être disponible si ce n’est pas déjà le cas. Et je n’ose même me poser la question de la récupération des données lors d’un changement d’ordinateur.

Et il n’y a pas que ça comme risque. Le jour ou microsoft voudra imposer la nouvelle version de son logiciel pour forcer à l’achat de nouvelles licence par les fournisseurs de contenu les revendeurs vont-il continuer à fournir de nouvelle licence à leurs anciens client? Ils le voudront peut-être mais Microsoft tout à sa volonté d’imposer son nouveau format les laissera t-il faire?
Il faut savoir à ce sujet que le Zune Media Player que Microsoft a lancé dans le but de concurrencer l’iPod est totalement incompatible avec la version actuelle de « Play for sure ». Ce qui veut dire que le jour ou pour remplacer votre lecteur actuel vous opteriez pour ce lecteur((en admettant qu’il soit disponible en Europe d’ici la)) toutes la musique que vous auriez déjà acheté serait inutilisable avec ce lecteur. Et il faut bien savoir qu’il y a plus d’un site qui utilise les DRM Microsoft cela ne concerne pas que les ex-clients de MSN Music.

En plus de tout cela quand on fouille dans les documents de Microsoft disponible sur internet4 , documents de fait absolument inaccessible aux néofites , on s’aperçoit qu’ils ne fournissent aucune garantie du bon fonctionnement des licences en cas d’utilisation de l’outil de restauration du système de Windows (pour Windows XP, je ne sais pas ce qu’il en est pour Vista).

Après tout ça vous êtes sur que vous voulez continuer à acheter de la musique protégé?
Allez plutôt sur jamendo vous trouverez de la super musique sans DRM5 que vous pourrez télécharger en toute légalité.

Je viens d’apprendre que je Nokia Music Store vient d’ouvrir, un kamikaze pour tester?


  1. ainsi que toutes celles des DRM 

  2. On a même pas le choix du logiciel pour écouter sa musique en plus 

  3. tellement invisible que cela risque aussi de poser d’autres problèmes par ailleurs 

  4. et je peux vous dire qu’il faut fouiller longtemps pour les trouver 

  5. et au format libre Ogg-Vorbis 

Et pan sur les DRM encore une fois

Les DRM sont ils en train de mourir? C’est la question que l’on pourrait se poser en lisant cette news de PC-INpact : Warner Music abandonne les DRM.
Certes pour l’instant le catalogue est uniquement accessible via Amazone mais c’est toujours mieux que rien surtout que WArner a pendant longtemps été un soutien inconditionnel des DRM. Il ne reste plus que Sony ainsi que Universal qui se contente pour l’instant uniquement d’expérimentation (comprendre catalogue limité et peu intéressant) de diffusion de musique sans DRM. L’année 2008 sera-t-elle celle ou on enterrera définitivement les DRM? probable mais bon mieux vaut attendre d’en être sur.

Enfin l’industrie musicale commence à comprendre.

Source techcrunch.fr.
Le patron de Warner Music a reconnue dans un congres à Macao que l’ensemble de l’industrie musicale s’était trompé.

“Nous nous sommes trompés… nous avons cru que notre contenu se suffisait à lui-même. Nous avons pensé que notre business ne serait pas affecté par le monde de l’interactivité, de la connexion permanente et du partage de fichiers. Nous avons eu tort, comment? En restant immobiles ou en avançant trop lentement, nous sommes rentrés en guerre avec les consommateurs en refusant de voir ce qu’ils désiraient et le résultat est qu’ils ont gagné.”

Mine de rien c’est énorme comme réaction, pour la première fois un grand responsable de l’une des principales maisons de disque reconnaît que traiter ses clients comme des criminels étaient suicidaires. Il reste à voir maintenant comment ils vont réagir et si ce monsieur ne risque pas d’être tout seul mais c’est toujours un premier pas dans la bonne direction. De plus il faut bien qu’il y en ait un qui commence pour que les autres suivent.

À quand une déclaration identique de Pascal Négre?

Peut être que l’on va l’avoir finalement notre musique en format ouvert et sans DRM.

Voila ce qu’il risque de vous arriver si vous téléchargez de la musique légalement

Source : Standblog
Tout simplement de ne plus pouvoir y accéder lorsque le magasin fermera ses portes.Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi je parle c’est bien entendu les DRM qui sont à la base de ce genre de problèmes. Encore une fois ce sont les gens honnêtes qui sont plus génés que les pirates. Techniquement parlant il y a une solution bien sur1 il s’agit de regraver des CD au format CD Audio puis de renumériser le résultat obtenu mais cela s’accompagne bien évidemment d’une baisse de la qualité audio.

Quand est ce que les maisons de disque vont comprendre que les DRM ne génent que les clients honnêtes et qu’a terme ça risque de tuer leur marché? A toujours considérer leurs clients à priori comme des délinquants, ils finiront par ne plus en avoir.

Et heureusement pendant ce temps la Amazon lance sa plate forme de téléchargement sans DRM avec à son catalogue entre aute tout les titres EMI


  1. Il y en aura toujours une, pas forcément toutes légales mais il y en aura toujours une, c’est bien pour cela que ces DRM sont inutiles 

La fin des DRM chez universal??

Source le monde

C’est révolutionnaire!! Universal va vendre des titres sans DRM!!! C’est un exploit ou alors c’est Pascal Nègre qui est en vacances. Mais il semble que les responsables de cette société aient enfin compris que la multiplication des verrous numériques étaient plus gênant qu’autre chose et totalement inutiles puisque inefficaces. Certes pour l’instant ce n’est qu’a titre expérimental mais c’est toujours un premier pas. Ceci dit vu la piètre qualité de la production musicale made in universal je vais continuer fréquenter assidument Jamendo.1


  1. Site de diffusion de musique libre  

EMI sans DRM : Suite

Pour revenir à l’annonce d’EMI concernant son abandon des DRM j’ai écouté ce matin Dialog le podcast de Jérome Colombain consacré aux nouvelles technologies dont la dernière édition était entièrement consacré à la musique en ligne, les DRM et l’annonce d’EMI.

Après les quelques informations supplémentaires apportés par cette émission je serai tenté de faire les remarques suivantes :
D’abord l’art de Steve Job pour tirer la couverture à lui (ou plutôt à apple) dans cette histoire alors que l’offre est disponible de la part d’EMI pour toutes les plates formes. C’est une manière de faire que personnellement je trouve assez douteuse. C’est peut être bien joué sur le plan du business mais sur le plan de l’honnêteté intellectuel c’est plus que douteux.1 D’ailleurs je trouve regrettable pour EMI de s’être laissé embarqué dans cette affaire car nulle part dans l’annonce officielle on ne parle des autres plates-formes c’est psa très bon sur le plan de la communication en ce qui les concerne mais j’imagine que le gateau que va leur reverser iTunes compense largement cela.

Ensuite la remarque du directeur de fnac.com concernant les prix, c’est effectivement logique, il faut que la barrière des 99 centimes imposé par Apple saute. Après il faut définir les critères de modulation de ces prix. La présence ou non de DRM doit elle en être un là j’avoue que je ne sais pas. Personnellement je serai effectivement prêt à payer plus cher un morceau sans DRM mais de combien et est universellement parlant un bon choix je ne sais pas. Par contre il me parait clair que concernant l’offre d’EMI il ne se mouille pas trop.

Si Il ne se mouille pas plus que ça je pense que c’est à relier très certainement aux propos du responsable de rattatium interrogé plus loin concernant cette offre qui impose probablement des conditions élevé aux plates-formes. Condition qui peuvent être accepté sans problème par celui qui possède 80% de part de marché mais pas pour les autres qui se battent pour les 20% restant.
Mise à Jour : du 7 Avril selon pc-inpact il s’agirait ni plus ni moins que de 5 millions de dollars… Vu la taille relativement petite d’EMI par rapport aux autres majors j’imagine mal ce que pourrais demander Universal par exemple. Ce n’est pas étonnant que les revendeurs ne se pressent pas au portillon.

Et enfin dernière chose j’aurai bien aimé entendre le point de vue de Pascal Négre mais comme d’habitude lorsqu’il risque d’être contredit on ne l’entend pas.

Bref même si le montant de la facture s’avère plutôt salé et que cela en réduit énormément la porté c’est au moins un bon moyen d’amorcer la pompe. Avec le temps si le succès de ces morceaux se confirme il est probable que les autres majors se verront obligé de suivre la tendance et avec comme conséquence principale un baisse des prix qui permettra aux autres plates formes de s’y intéresser.

Pour télécharger cette édition de dialog c’est sur feedburner


  1. qui a dit que c’était incompatible? 

Une première balle dans la tête des DRM

Ils avaient déjà commencé à prendre des coups à l’estomac mais la c’est une bastos de gros calibre directement entre les deux yeux : EMI va distribuer des titres de son catalogue SANS DRM

la news vient de la : Présence -PC La fin des DRM chez EMI ? – c’est fait !
Pour une version plus officielle voici le communiqué de presse d’EMI

Ces morceaux seront diffusé via iTunes donc malheureusement uniquement disponible pour les possesseurs d’un iPod ce n’est pas encore le top question interopérabilité mais c’est un progrès.

Tout compte fait heureusement qu’ils ne sont pas intéropérable les DRM parce que au final c’est justement ce qui est en train de les tuer.

DRM : Lettre ouverte de la FSF à Steve Job

Il y a quelques semaines à la surprise de tout le monde Steve Jobs1 adoptait une position plutôt contre les DRM. Position qui a surprit beaucoup de monde étant donné l’utilisation massive des DRM dans la plate forme iTunes et les iPod ainsi que les énormes bénéfices que cela a permis à apple de réaliser. En réponse à cette position la free software fondation publie sur le site de sa campagne anti DRM defective by design (défectueux par conception) une lettre ouverte à Steve Jobs soulignant l’hypocrisie de sa déclaration et de prendre des initiatives claires allant dans le sens de ses propos.
Une version française est disponible depuis quelques temps sur le framablog. Il est clair que si Steve Jobs pouvait prendre des décisions allant dans le sens de ce qui est indiqué dans cette lettre ça serait une sacré pierre dans le jardin des DRM. Pour soutenir cette campagne n’hésitez pas à aller signer cette lettre apple étant traditionnellement une marque très soucieuse de son image ce genre de lettre pourrait avoir plus d’influence que ce que l’on pourrait croire.


  1. PDG d’apple pour ceux qui ne le connaîtrait pas 

De l’incompétence de la SACEM

Et ça continue dans la connerie : RadioBlogClub fermé par la SACEM. Vous croyez qu’un jour ils vont comprendre que la société évolue et qu’ils devraient plutôt essayer d’en tirer parti au lieu de tirer sur tout ce qui ne bouge pas dans le sens qu’ils veulent?

Il y a vraiment une génération de dirigeant qui a besoin soit de dégager soit de se recycler.

Ne dites plus DRM. Mais « Verrous numériques »

Cela fait plusieurs fois que je lis cette expression à propos des DRM et cette fois ci c’est de la part de Denis Olivennes, PDG de la Fnac, dans cette interview pour libération.
Certes changer de vocabulaire ne règle pas le problème mais cette expression a l’avantage d’être beaucoup plus explicite sur les conséquences de ces technologies. Le terme de Verrous me semble plus proche du concept de ce que sont vraiment les DRM. Peut être que cela aidera le grand public à mieux comprendre les problèmes que ces technologies posent.

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén