Archives pour l'étiquette Développement

Rassurez vous thunderbird n’est pas mort on le met juste dans le coma…

Il y a quelques temps est sorti sur les internets une nouvelle de taille : La fondation Mozilla cesse le développement de nouveautés pour Thunderbird. Elle continuera d’en assurer la maintenance, le suivi de l’intégration du moteur gecko, la correction des failles ainsi que le suivi et l’intégration du code issu de la communauté mais elle ne s’occupera plus de proposer des nouveautés comptant sur la communauté pour cela. Tout cela associé à un discours qui espère nous faire croire que ce n’est pas un enterrement. Non effectivement dans les faits ça n’en est pas un en réalité c’est une mise en comma artificiel ce qui revient plus ou moins au même. Si la fondation Mozilla comme elle l’affirme ne veut pas laisser tomber Thunderbird elle doit assumer le boulot qui va avec.

Un logiciel qui ne propose plus de nouveauté est un logiciel condamné à terme plus ou moins long…

Il est vrai que le secteur des clients mail est beaucoup moins exigent du point de vue nouveauté que ce qu’il peut être demandé à un navigateur web mais le manque de nouveauté ne risque-t-il pas de lasser les utilisateurs? Voir même est-ce que ça ne jetterait pas le doute sur la capacité de la Fondation à faire évoluer ses produits? L’utilisateur qui patiente (parfois depuis longtemps) en attendant telle ou telle innovation précise (une meilleure gestion des mailing-list par exemple) ne risque-t-il pas de penser qu’elle n’arrivera jamais s’il ne voit aucune autre nouveauté arriver?

Certes la MOFO va continuer à assurer la gestion du projet mais croire que la communauté permettra de fournir le boulot nécessaire est, à mon sens, une erreur. Ça n’est pas que je ne fasse pas confiance à la communauté existante (je ne la connais pas du tout en fait) mais j’ai du mal à croire qu’elle puisse avoir le dynamisme nécessaire. Thunderbird n’est malheureusement pas comme Firefox. Son peu de succès médiatique comparé à son frère navigateur se reflète évidemment dans sa communauté.

Honnêtement j’espère qu’ils ont a fait le bon choix et qu’ils arriveront au bout de ce qu’elle veut mais j’ai des doutes. J’ai peur que la mobilisation de la communauté ne soit pas suffisante pour permettre une survie réelle du projet.

À noter d’ailleurs ce billet de Cyrille Borne qui étend ses interrogations à Firefox. Même si je trouve qu’il va un peu loin dans le raisonnement il n’est pas forcément tout à fait faux. La MOFO entérinerait-elle le passage aux webmails ? Si c’est le cas c’est une grave erreur.

Accord de licence qu’Apple impose aux développeur décortiqué.

Electronic frontier fondation a réussi à utiliser certain point de la législation américaine pour faire en sorte que la NASA lui fournisse le contrat de licence qu’Apple lui a fait accepter, ainsi qu’a toutes les personnes qui veulent développer pour l’iPhone, et l’a décortiqué dans cette article. Pour en faire un rapide résumé « toutes vos applications appartiennent à Apple ».
Voici une tentative de transcription de l’article original. Ce n’est pas une traduction mes modestes capacités en anglais ne me le permettent pas. Je l’ai transcrit tel que j’ai compris le document original en y ajoutant mes propres commentaires. Je ne crois pas avoir trahi le sens de l’article original mais il est fort possible que j’ai pu mal comprendre certains point. Si vous relevez de telles erreurs n’hésitez pas à me les signaler.

Pas de commentaire public
le chapitre 10.4 interdit aux développeurs de faire des commentaires public concernant les termes de cet accord. C’est d’autant plus étranges que cela ne fait pas partie des «informations confidentielle Apple» comme indiqué au chapitre 10.1. En gros c’est tu signes et tu fermes ta gueule
App Store uniquement
Bon on connait depuis longtemps la stratégie d’Apple mais la c’est vraiment claire. Les applications développés à l’aide de kit de développement Apple ne peuvent être diffusé que sur l’App Store. Même celles qui sont refusé ne peuvent être diffusé ailleurs.1. Quand on vous dit qu’Apple cherche à contrôler les contenus.
Interdiction de tout reverse engineering
La section 2.6 interdit tout forme de reverse engineering y compris pour assurer l’interopérabilité que plusieurs cours de justice américaine ont pourtant intégré au «fair use»
Ne pas remplacer les produits Apple
En gros tu n’as pas le droit de fournir des fonctionnalités qui viendrait concurrencer directement les produits Apple. Encore un coup sur l’interopérabilité et la concurrence. Je suis surpris que ce genre de disposition ne tombe pas sous le coup de la loi.
Bloquer votre application n’importe quand
Apple peut révoquer à tout moment l’autorisation de fonctionnement de votre application. C’est la confirmation de ce que Steve jobs avait annoncé Franchement je n’arrive pas à comprendre que des personnes acceptent de signer un accord qui contient ce genre de clause pour pouvoir apparaitre sur la dernière plate-forme à la monde…
Nous ne vous devrons jamais plus de 50$
On contrôle tout vous n’avez aucun droit si ce n’est celui de vous taire et en plus on ne vous doit rien… C’est plutôt gonflé comme clause quand même. Apple tient toute votre réputation de développeur, a le contrôle complet sur le lien qu’il y a entre vous et vos clients et en cas de problèmes ils ne vous devraient rien? Cela signifie qu’une société qui délivre un service quelconque contre rétribution via une application iPhone ne pouvant exécuter le contrat pour lequel elle est payé suite à, par exemple, une fausse maneuvre d’Apple qui bloque son application ne pourrait même pas se retourner contre Apple c’est fort quand même.

Pour résumer c’est tout pour Apple et rien pour les autres. Il est vrai que c’est un domaine où ce genre d’abus ne sont pas exceptionnels. Mais la ou c’est plus surprenant est que cet accord a été signé par près de 100 000 développeurs incluant de grandes compagnies public. Comment cela a-t-il été possible tout simplement parce que l’AppStore est le seul canal de diffusion vers le 40 000 000 d’unités vendus dans le monde.

Sauf que non il existe un canal que Apple ne contrôle pas : Le web. En gros ne faites pas des application iPhone faites des applis web si vous ne voulez pas avoir de menottes.

En tout cas personnellement en tant que développeurs libre je ne suis pas prés de pondre la moindre ligne de code pour cette machine que j’achèterais encore moins.


  1. Je me demande d’ailleurs si le fait de mettre son code sous GPL ne serait pas en contradiction avec cette clause 

tt-notify : Version béta disponible

Le développement de mon projets de logiciel de notification de nouveaux articles sur l’agrégateur web Tiny Tiny RSS avance bien. Les fonctions de base sont en places et semblent relativement stables, j’ai donc sorti une version béta. L’archive est téléchargeable sur la page du projet sur la forge codingteam. Il s’agit de la version 0.1 béta.

Tout n’y est pas bien sur mais j’ai préféré sortir une première version pour avoir des retours de tests pendant que je travaille sur la prochaine.

Je ne me suis pas encore penché sur la création de paquet pour l’instant je ne pense pas le faire avant la prochaine qui sera plus complète.

Maintenant à vous de tester…

tt-notify : mon nouveau projet

Je vous avais parlé de ma migration de google reader vers l’agrégateur Tiny Tiny RSS qui était globalement très satisfaisante surtout depuis que je l’utilise dans Prism. Malheureusement il me manquait une petite chose très pratique pour parfaire le tableau c’est un équivalent à GrNotify qui me prévenait lorsque j’avais de nouveaux articles à lire je l’avais remplacé par une extension Firefox mais comme il m’arrive de ne pas avoir de navigateur ouvert.
Je me suis donc lancé dans le développement de tt-notify.1 Comme d’habitude il est disponible sous licence GPL; si cela vous intéresse libre à vous de tester et de contribuer.


  1. Ce n’est pas très original comme nom je sais si quelqu’un a une meilleure idée je suis preneur 

Spécial curieux : Nouveautés de la version de développement de Biblix

J’ai fait une mise à jour assez importante de la version de développement de Biblix mon gestionnaire de bibliothèque personnelle.
Si il y en a qui sont intéressé :

Normalement vous ne devriez pas avoir de problème pour compiler les sources directement issues de subversion car j’y ai ajouté les makefile nécessaire qui vous permettront de compiler sans passer par Monodevelop1. Les seuls dépendances dont vous aurez besoin sont celles du framework Mono.

Je suis en train de réfléchir à l’amélioration de l’affichage de la liste des livres mais j’aurai besoin de vos avis et commentaires. Le forum du projet sur codingteam est ouvert pour cela mais si vous ne voulez pas vous y inscrire les commentaires de ce billet sont ouverts.

Bon tests aux courageux.


  1. Environnement de développement dédié au framework Mono 

Intégration d’application Qt4 dans Gnome

ÇA c’est une bonne nouvelle !
Depuis longtemps le gros reproche que je faisais au applications développés avec Qt (bibliothèque de composant utilisé par les applications fonctionnant sous KDE) c’est qu’elle s’intégrait relativement mal visuellement parlant quand on utilisait un bureau Gnome alors que l’inverse était bien mieux géré (Application GTK utilisé sous avec KDE). Et bien ce n’est plus le cas ou du moins pour les applications utilisant la nouvelle version de Qt la version 4. Je m’en suis aperçu grâce à Skype dont la dernière version utilise justement Qt4. Lors d’un changement de thème dans Gnome, après l’avoir redémarré (contrairement aux appli Gtk mais ça peut se comprendre), l’interface de Skype s’était totalement mis à l’apanage de mon nouveau thème

Moi qui étais impatient de voir sortir KDE 4 (qui utilise massivement Qt4) pour pouvoir au moins le tester je vais l’être encore plus car sa sortie va pousser bon nombre de développeurs d’application utilisant Qt à mettre à jour leurs logiciels avec la nouvelle version et donc ça fera plein d’application qui seront bien plus utilisable pour les Gnomistes convaincus.

Il reste à espérer que cette intégration soit géré nativement par la librairie et ne nécessite pas de développement particulier dans l’application qui l’utilise par contre.

Bon ce n’est qu’une première impression pour l’instant et il va falloir approfondir les tests avec d’autres applications pour en être sur mais c’est un bon départ car ça prouve que c’est faisable.

La roadmap de Monodevelop 1.0

Monodevelop est l’environnement de développement Mono pour la plate forme Linux. Après un long travail de développement le planning qui va mener à la version 1.0 finale est fixé.
Le calendrier prévu est

  • La béta 1 était prévue initialement pour la mi janvier (bon déjà la ils sont en retard)
  • La béta 2 (ou release candidate) aux alentours de la mi février
  • Version 1.0n finale normalement pour la mi mars

Pour en savoir plus notamment la liste des améliorations prévues c’est à voir ici :
Release plan for MonoDevelop 1.0

J’ai parcouru ce document (j’ai un peu de mal avec l’anglais je dois le reconnaître) ça m’inspire quelques remarques :

  1. Le calendrier est déjà explosé tout cela reste donc purement indicatif mais au moins on sait une chose la version, 1.0 arrive et c’est une bonne nouvelle
  2. Par contre j’ai un peu peur au niveau du calendrier car j’utilise Ubuntu dont la prochaine version doit sortir au mois d’avril et si la version 1.0 n’est pas disponible suffisamment tôt elle n’y sera pas intégré ce qui serait vraiment dommage.
  3. Un effort sur la documentation semble prévue pour la sortie de la version c’est une très bonne chose. Une documentation riche est importante pour tout ce qui concerne les développement.
  4. Visiblement il n’y aura pas de debugger intégré dans cette version c’est regrettable mais autant qu’il finisse proprement le travail avant.
  5. Visiblement ils ont fait le choix de continuer à faire fonctionner le concepteur d’interface Gtk# avec un système de génération de code. Personnellement je ne trouve pas ce choix très judicieux; utiliser un mécanisme comme la libglade serait à mon avis beaucoup mieux alors que la on a droit à un mélange des deux mode de fonctionnements assez étrange. Moi j’ai fait le choix d’utiliser Glade pour concevoir mes interface et je crois que je continuerais encore pendant un long moment.

Bref tout ceci est très intéressant et je suis impatient de voir tout ça.

Documentation sur la création de paquet Ubuntu disponible en ligne

Suite à la séance organisé par Gloubiboulga sur IRC j’ai rédigé cette doc. Elle est bien entendue ouverte à commentaire. Je verrais si je peux à essayer d’en maintenir une version dans un format PDF ou OpenDocument que je mettrais à télécharger ici.
Gloubiboulga est en train de mettre en place une foire aux question issue de cette même séance pour que certaines interrogations puissent y trouver plus rapidement leurs solutions. Elle est disponible ici

Voila de quoi faire de joli paquet Ubuntu de vos applications préférées.

Lite#Manager Nouveau projet Open source

Depuis le temps que je m’y intéresse et que je suis le mouvement OpenSource je me suis enfin décidé à lancer mon propre projet.
Je cherchais depuis quelques temps un outil pour gérer des bases de données SQLite j’en ai trouvé quelques un mais tous prévu pour KDE. Utilisant Ubuntu mon bureau est Gnome et franchement les appli KDE sous Gnome c’est vraiment pas terrible J’ai donc décidé de me lancer dans le développement de mon propre outil. Il sera développé en C#/Gtk sous Mono ce qui lui permettra d’être multi plateforme. Le projet sera hébergé chez tuxfamily cela me permettra d’avoir un CSV pour le développement.
Pour l’instant le projet n’en est qu’a ses débuts il n’y a donc pas grand chose à vous montrer (pour tout dire pour l’instant je dirai même que je pédale dans la semoule) mais je vous tiendrai au courant bien sur.

Si vous voulez le site de projet est la : Lite#Manager