Je ne peux m’empêcher de vous citer ces propos de François Nonnenmacher dans son dernier billet à propos de la loi Hadop (ex loi Olivennes) concernant l’industrie dite culturelle.

Nos décideurs ne semblent pas (vouloir) comprendre qu’une industrie vieillissante qui ne crée rien par elle-même, dont les courbes de vente sont plates depuis plus d’une décennie et qui n’affiche que mépris de ses clients (qu’ils traitent tous en voleurs) et incompréhension pour les nouveaux médias doit se confronter elle-même à la réalité de l’évolution des technologies et des usages, d’autant plus qu’elle a eu très largement le temps de s’y adapter.

C’est le coeur du problème tant que l’industrie musicale ne se sera pas pronfondément remise en cause on ne sortira pas de dette impasse. Et les derniers propos de Pascal Nègre dans le podcast cisco ne semble ps vraiment indiquer un changement d’attitude proche.

Au fait vous avez signé la pétition?