Depuis quelques temps il n’est pas une sortie de matériel informatique qui ne soit pas estampillé « Vert ». L’argument écologique est utilisé à tour de bras pas les fabricants quelquefois non sans une certaine justesse mais il faut bien reconnaître que la manœuvre est essentiellement marketing. Certes il y a eu des progrès. Les dernières génération de processeur (notamment Intel) ont un rapport performance/consommation bien meilleur que les générations précédentes mais dans le même temps la course à la performance (bien souvent sur-dimensionné) empêche de réellement en profiter. Les rendements de certaines alimentions se sont eux aussi amélioré et cela permet d’avoir dans l’ensemble des ordinateurs qui consomment moins mais cela reste malgré tout des progrès relativement mineure.

La consommation est loin d’être le principal problème écologique de l’industrie informatique. il y en a bien d’autres beaucoup moins visibles dont le tort est justement qu’ils sont trop peu visible pour que ça nécessite un investissement quelconque puisque cela ne pourra pas être utilisé par le marketing.

  • Les processus de fabrications des composants d’un ordinateur sont particulièrement polluant1 et l’impact écologique est énorme et aucun industriel n’en parle ni ne cherche à faire le moindre effort.
  • La filière de recyclage des déchets électronique n’est absolument pas au point. Les rares situations ou les déchets sont récupérés c’est pour finir en tas dans des pays du tiers monde dans lesquelles des gamins viennent fouiller pour retrouver de quoi vendre à l’usine d’à coté pour pouvoir s’acheter à manger.

En fait quelque soit le discours des fabricants nos ordinateurs et autres produits électronique (notamment les téléphones portables) sont des polluants extrêmement toxiques.

Et que peut on y faire

La solution ne viendra de toute façon certainement pas des fabricants ils n’ont qu’un seul objectif faire le moins cher possible. La solution ne peut venir que de nous consommateur. Privilégier les produits « vert » ne pourra avoir qu’un impact très limité car même si votre nouvelle carte mère est conforme à la directive ROHS2 votre ancienne qui finira dans une décharge au fin fond de l’Afrique elle ne l’est pas. La seule solution qui soit réellement efficace à mon sens est de savoir limiter sa consommation. Est il vraiment nécessaire de renouveler sont téléphone portable au bout de 18 mois? mon PC qui date de deux ans a t-il vraiment besoin d’être changé?
Je pense qu’il est important de se poser honnêtement la question de l’usage que l’on a de nos gadgete électronique avant de céder aux sirènes du marketing.

Il faut bien comprendre que pour la majorité des utilisations d’un ordinateur (c’est à dire bureautique et internet) un PC type Pentium 4 à plus de 2 Ghz est largement suffisant.3 Si vous tenez à remplacer votre PC qui est vraiment trop vieux n’hésitez pas à vous tourner vers les sites spécialisé qui revendent des ordinateurs d’occasion qui viennent d’entreprise en plus c’est beaucoup moins cher (vous pouvez touchez un UC P4 2Ghz pour 200 €). Certes pour faire du montage video ou de la retouche photo ce n’est pas l’idéal mais franchement quel pourcentage d’utilisateur d’appareil photo numérique retouche vraiment ses photos a part pour faire quelques corrections de base? Une bonne majorité des PC dans le monde sont plus que largement sur-dimensionné et ça c’est une vrai source de pollution.

D’ailleurs cette problématique de la consommation pourrait s’étendre à bien d’autres secteurs. Quelque soit les arguments écologiques qu’utilisent les vendeurs la seule vrai solution c’est de réduire la consommation. Ne pas se laisser prendre aux discours marketing ambiant qui essaye de nous faire croire que le bonheur s’achète par carte bleue. C’est totalement faux.

Je ne parle pas pour autant de retourner vivre dans des grottes bien sur mais simplement savoir consommer utile pas simplement acheter pour acheter parce que la pub nous y pousse. Notez bien que je ne dénigre pas non plus le fait de pouvoir se faire des « achats plaisirs » mais il ne faut pas se tromper le plaisir est dans le fait d’obtenir un produit qui fait envie par son utilité pas dans l’acte de consommation lui même. Hors il faut bien comprendre que l’ensemble des discours commerciaux et publicitaires n’ont qu’un objectif nous pousser tous petit à petit vers cette façon de penser.
Certes se faire plaisir participe au bonheur mais il ne faut pas se tromper posséder ne rend pas plus heureux

Bref soyons des consommateurs mesurés, critiques et intelligents.((Je me demande dans quelle mesure le logiciel libre ne paut pas être relié d’une manière ou d’une autre à cette problématique))


  1. probablement parmi les plus polluant 

  2. directive européenne limitant l’utilisation de certaines substances chimiques particulière toxiques 

  3. Même 1,5 peut suffire si vous n’étes pas exigeant