Selon le site PC World qui cite une étude de l’université de Washington c’est la détestable habitude qu’aurait prise certains fournisseurs d’accès américain. L’objectif étant essentiellement d’ajouter de la publicité dans les pages probablement dans le but d’assurer une source de revenue supplémentaire pour ces petites sociétés qui ont probablement plis de problèmes de rentabilité que les poids lourds du secteur.

La première réaction face à cela est bien entendu lié au coté particulièrement immoral de cette pratique mais je pense qu’il ne faut surtout pas s’arrêter la. La neutralité à l’égard des contenus (ainsi que de leurs origine) des fournisseurs d’accès est fondamental pour la crédibilité d’internet et est l’un des éléments qui a contribué à son succès. Se livrer à ce genre de pratique, au delà de l’aspect moral, est totalement suicidaire; cela revient à tuer la poule aux œufs d’or.

Il est vrai que prendre ce genre de risque pour assurer la rentabilité à court terme d’une société n’est pas vraiment surprenant dans le monde économique actuel mais ce n’est pas une raison pour laisser faire.
Certes cette étude manque d’envergure pour être vraiment significative, il faudrait un nombre de pages testé plus important, ainsi que plus de FAI dans plusieurs pays mais cela ne l’empêche pas de soulever un problème réel. Je dois dire que je suis assez surpris de voir l’information aussi peu relayé que cela. certes pour l’instant ne sont concernés que d’obscur FAI. du fin fond du Texas mais cela reste malgré tout un dangereux précédent. Précédent dont il faut parler pour que la pratique ne se répande pas.