Vous faire rembourser les logiciels vendus avec votre ordinateur

Avec le temps de plus en plus de monde cherche à se faire rembourser les logiciels vendus avec les ordinateurs et petit à petit la jurisprudence va de plus en plus dans ce sens. Afin de vous aider dans cette démarche l’AFUL vous présente une nouvelle version de son guide sur son site consacré à la vente lié : racketiciel.
Une adresse à ne pas oublier pour qui n’arrive pas à trouver le portable de ses rêves vendu directement avec GNU/Linux.

Loi Olivennes : Le point de vue de Christophe Espern

La loi Olivennes est une proposition de loi mis au point par la commission du même nom (du nom de son président par ailleurs président de la FNAC) qui était chargé de mettre au point un ensemble de dispositif sensé diminuer le piratage. Le contenu de cette loi à suscité une levé de bouclier de bon nombre d’intervenant dont notamment L’initiative eucd.info1.

Son fondateur et par ailleurs membre de l’APRIL Christophe Espern nous donne aujourd’hui dans cette interview publié sur PC-INpact son point de vue sur cette loi.

Ce point de vue est particulièrement alarmiste mais il y a malheureusement fort à craindre que son analyse ne soit pas très éloigné de la vérité.

J’aimerai bien avoir le point de vue éclairé d’un juriste à ce sujet, si quelqu’un a une URL sous le coude je veux bien en profiter 😉 (je suis allé voir chez maitre éolas ,notre bien aimé professeur es droit à tous, mais je n’ai rien trouvé à ce sujet)


  1. qui avait été fondé suite à la création de la directive européenne du même nom qui a amené en France la loi DADVSI 

Le problème du vote électronique expliqué simplement

Il n’est pas toujours facile de faire comprendre le problème que soulève le vote électronique et les machines à voter. Si c’est votre cas et que vous n’êtes toujours pas un opposant vigoureux à ce procédé je vous invite à lire cet interview de François Nonnenmacher figure de proue de l’opposition au vote électronique de la blogosphère francophone.

Pour en savoir plus sur cette affaire je vous conseille

Et si vous êtes convaincus allez signer la pétition contre le vote électronique.

Réseaux sociaux : Le doute avant la dégringolade?

Source : lemagIT
Je le sentais venir. J’ai toujours été sceptique sur l’intérêt des réseaux sociaux, égéries du Web 2.0, et par conséquent absolument pas convaincu par leur modèle économique. Finalement il semble que la réalité rattrape mes suppositions: quand la bulle va leur exploser à la figure certain vont avoir mal.

« Startup à vendre pas cher!! Qui veux ma de joli startup qui rapporte rien? »

OpenID et WordPress

Il semble que certain ont eu des problèmes d’utilisation d’OpenID sur ce blog. Je me penche donc sur le problème. Pour commencer, j’ai mis à jour le plugin OpenID que j’utilise. Je ne sais pas si cela va corriger tout les problèmes mais ça ne devrait qu’améliorer les choses. Pour le reste je vais tester ça et voir ce que cela donne. Il est fort probable que ce soit du à un problème d’intégration du plugin dans le thème que j’utilise.

N’hésitez pas à me contacter par mail : arnaud chez lordphoenix.info si nécessaire j’aurai besoin d’un maximum de retour.

D’autre part même en utilisant l’identification OpenID il vous faut indiquer un nom et une adresse mail ce point particulier n’est pas encore correctement pris en charge par le plugin or il est hors de question que je supprime l’obligation de remplir ces deux zones dans WordPress; les spammeurs sont suffisamment embêtant comme cela je ne tiens pas vraiment à leur faciliter le travail (même si ce point particulier ne doit pas les gêner beaucoup j’en conviens).

Je vous tiens au courant 🙂

À lire

Grâce à veuve Tarquine j’ai découvert réduplication le blog du philosophe Stéphane Vial.

Je vous conseille d’y lire notamment ces deux billet :

Je suis toujours impressionné par la façon dont certaines personnes arrivent à mettre des mots sur ce qui pour moi n’est que vague sentiment et impressions.
Dois je les envier ou les remercier ? Entre les deux mon cœur balance…

Quand Firefox se la joue fermé et oublie l’interopérabilité

L’un des arguments phare en faveur des logiciels libres c’est bien entendu l’interopérabilité. On entend par interopérabilité la possibilité de faire cohabiter plusieurs applications différentes utilisant les mêmes données grâce à des dispositifs de stockage des informations ouverts et connues de tous de façon à pouvoir au minimum convertir ces données dans des formats totalement exploitable par l’une ou l’autre des applications concernés. Une autre vision de l’interopérabilité c’est la subsidiarité à savoir que l’on doit pouvoir remplacer une application gérant des données par n’importe quelle autre application et ce sans avoir à se préoccuper du format utilisé pour stocker ces informations.

Malheureusement il me semble que petit à petit cette interopérabilité est en partie oublié par les développeurs de Firefox pourtant une des figures de proue du mouvement des logiciels libres.
Avant de me faire égorger je m’explique :
J’utilise comme navigateur courant Epiphany, navigateur officiel du projet Gnome reposant sur le moteur de rendu de page du projet Mozilla1 mais dont l’interface Utilise la bibliothèque Gtk+ ce qui lui permet d’être beaucoup plus léger2. Quand j’ai voulu tester la bêta 3 de Firefox j’ai cherché à importer ma liste de signet que j’avais déjà sous Epiphany ce que j’ai cherché à faire via l’outil d’importation de Firefox mais cela s’est avéré impossible. Apparemment sous Firefox si vous ne venez d’Internet Explorer, Opera ou Safari vous pouvez aller vous gratter pour récupérer vos données; comme interopérabilité on a quand même vu mieux. Quand à la subsidiarité je n’en parle même pas; remettre régulièrement à jour les marques pages de Firefox à partir d’Epiphany devient vite une corvée. En fait ça rend l’utilisation simultané des deux logiciels sur la même machine quasiment impossible.

Et encore je ne vous parle ici que des marques pages je n’ose même pas abordé le chapitre des mots de passe , des cookies ou des certificats SSL (oui je m’en sers pour me connecter à des sites qui utilise OpenID)

Heureusement Epiphany permet d’exporter les signets dans un format HTML que l’on peut ensuite récupérer dans Firefox mais évidemment il ne prend pas en compte les nouveautés du système de marque pages de la version 3 (et c’est tout à fait légitime ce n’est pas à un navigateur de gérer les nouveautés d’un autre) mais seuls les signets sont récupérables de cette façon pas les autres données

Certes on peut penser qu’il n’y a pas de raison particulière pour que Firefox gère tout les formats de tous les navigateurs Web de la planète ce à quoi je répondrai :

  • il s’avére que le format de fichier utilisé par Epiphany n’est pas un format innocent c’est un format RDF ouvert , basé sur XML et utilisé par bien d’autres navigateurs web du monde Linux (dont Konqueror navigateur phare de la plate forme KDE)
  • Firefox se veut être un modèle, les divers développeurs et responsable de la Fondation Mozilla se posent bien souvent en redresseur de tort et défendeurs des standards3 la moindre des choses serait peut être de penser à s’appliquer les leçons qu’ils donnent aux autres
  • Par rapport à bien d’autres projet de navigateurs web c’est probablement eux qui disposent des moyens les plus importants cela est donc beaucoup plus facile pour eux de prendre en compte d’autres formats de données que pour d’autres projet. De plus je ne pense pas que s’ils ont besoin d’informations quelconques sur un format de fichier ils aient du mal à l’obtenir. J’imagine mal un développeur d’un logiciel libre refuser de fournir une information de ce type à un développeur de la Fondation Mozilla

Certes se focaliser ainsi sur un simple problème d’import et/ou d’export d’une liste de favoris peut sembler futile et peu important mais je trouve que c’est symptomatique d’un risque important.
N’y a-t-il pas un risque qu’avec le succès certaines « bonne pratique » du logiciel libre soient oublié? N’est il pas plus important de penser ouverture et subsidiarité que de vouloir faire la course au test acid3.

Certes je fais encore suffisamment confiance à la fondation Mozilla pour ne pas craindre de les voir jouer les Microsoft mais quand je les vois utiliser les mêmes pratiques de versionning marketing et oublier comme ici certain format de fichier dans les possibilités d’import je me pose des questions.


  1. plus pour longtemps c’est vrai mais ça c’est une autre histoire 

  2. d’ou mon choix de ce navigateur 

  3. et en grande partie à juste titre il faut bien le reconnaître 

Internaute : Souriez vous êtes fliqués

Source : revue de presse du magIT
Et ça continue comme en 40. On avait déjà eu droit à une première loi sur la rétention des données en mars 2006 et bien ça ne suffit pas à ces messieurs les politiques. Et en plus cette fois ci il semble que le nombre de sociétés concerné serait beaucoup plus large puisque d’après ce que j’ai compris l’ensemble des prestataires permettant à quelqu’un de publier des contenus serait tenus de stocker pendant un an l’ensemble des données d’identification et de connexion (y compris les mots de passe!!! Bonjours la sécurité)

à Lire :

C’est vraiment du grand n’importe quoi!! Encore une fois l’anti terrorisme est utilisé pour permettre une surveillance systématique et à priori de tout les citoyens sur internet. Surveillance dont l’utilité est franchement plus que douteuse.

En plus visiblement le texte actuel semble peu clair notamment sur la responsabilité des hébergeurs ce qui ne pourra pas être sans conséquences. Et en même temps soulève beaucoup de question notamment du point de vue du financement. J’imagine mal comment les hébergeurs associatifs (comme l’APINC ou tuxfamily par exemple) pourront mettre en place ce genre de dispositifs.

À chaque fois qu’une loi de ce style sort je ne peux m’empêcher de penser à cette phrase de Benjamin Franklin

ceux qui acceptent d’échanger un peu de liberté contre la sécurité ne méritent ni la liberté ni la sécurité

Ajout du 25 février :
Quand au silence assourdissant de la CNIL sur le sujet l’explication peut être trouvé dans cet autre article

De l’accentuation des lettres majuscules

Ça faisait un moment que je cherchais une information officielle et fiable sur le sujet et bien j’ai fini par trouver ça sur le site de l’académie Française :

…On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À, comme le font bien sûr tous les dictionnaires, à commencer par le Dictionnaire de l’Académie française, ou les grammaires, comme le Bon usage de Grevisse, mais aussi l’Imprimerie nationale, la Bibliothèque de la Pléiade, etc. Quant aux textes manuscrits ou dactylographiés, il est évident que leurs auteurs, dans un souci de clarté et de correction, auraient tout intérêt à suivre également cette règle, en tirant éventuellement parti des ressources nouvelles que peuvent offrir les traitements de texte modernes.

Il en va de même pour le tréma et la cédille.

Voir cette page

C’est donc clair et net : On doit accentuer les majuscules.
En plus ça tombe bien c’est beaucoup plus facile à faire sous GNU/Linux que sous Windows et encore plus avec un clavier dvorak-fr-bépo