LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Jour : 25 avril 2006

Exploitation de l’ignorance

En faisant un tour à la Fnac ce midi je suis passé au rayon informatique histoire de voir s’il y avait quelque chose de neuf et d’intéressant à se mettre éventuellement sous la dent et je suis tombé sur un des trucs qui m’énervent le plus dans l’univers de l’informatique c’est l’art qu’ont des grandes sociétés d’exploiter l’ignorance des gens pour se faire du fric. deux références pour expliciter mon propos :

le Guide des extensions
Il coute 7,50 € et a pour tout contenu une information disponible je ne sais combien de fois sur le net. Une simple recherche avec l’extension en question sur google permet de retrouver je ne sais combien de lien avec toute l’information necessaire voir même bien plus
Linux
celui ci c’est plus délicat si l’on regarde le dos de la couverture peut y lire : Niveaux : Débutants/intermédiaire par contre quand on regarde la table des matières on voit quoi : « 2éme chapitre l’éditeur vi » certes vi est un éditeurs très performant mais franchement vous allez souler un utilisateur débutant avec ça alors qu’il vient juste d’installer en tremblant sa première distribution linux?

Ce ne sont que deux exemples mais je les trouve assez représentatif d’une pratiquer très courante dans l’univers informatique. À tout les niveaux, que ce soit les éditeurs de logiciel ou de livre, que ce soit les fabricants de matèriel ou les assembleurs voir les vendeurs dudit matèriel; il y a une exploitation de l’ignorance du grand public que je trouve scandaleuse. À coté on peut trouver l’univers du logiciel libre avec par exemple cette excellente publication mais dont malheureusement se refusant de pratiquer les mêmes bassesses commerciales ne bénéficie pas de la même visibilité auprès du grand public.

Je crois que c’est probablement l’atout majeur de l’univers du logiciel libre : le respect de l’utilisateur avec toutes les conséquences que cela peut avoir.
À quand du matériel open source?

Un master en ingénierie du logiciel libre. Est ce vraiment une bonne idée?

via LinuxFR
Comment accroitre la crédibilté des logiciles libres auprès des reponsable d’entreprise? L’université du littoral (Calais – 62) nous propose l’un des moyens de le faire en ouvrant en septembre 2006 un Master en ingénierie du logiciel libre. Il est vrai qu’à l’heure ou le logiciel libre pénétre de plus en plus les systèmes informatiques des entreprise il était temps qu’il entre par la grande porte dans le monde universitaire. Et d’un autre coté cela montre bien que le logiciel libre ce n’est pas seulement une affaire de geek barbu et/ou chevelu mais avant tout un vivier d’informaticien de haut niveau; un excellent argument pour rassurer un DG un peu frileux ou trop endoctriné par le marketing Microsoftien.
Par contre cela soulève chez moi aussi une intérrogation; la séparation logiciel libre/logiciel propriétaire au niveau de la formation est elle vraiment une bonne chose?
Certe pouvoir disposer de professionnel réellement compétent (et ayant le moyen de certifier ces compétences grace à un diplome) dans le domaine du libre est intéressante et est une necessité (surtout vue l’état de l’industrie du logiciel en europe) mais pourquoi cette spécificité, pourquoi cette séparation? ne serait il pas plus judicieux de diffuser cette compétences au sein des formation informatique déjà existente (avec un module management de logiciel libre dans un master déjà existant par exemple)? C’est une méthode qui aurait pour moi un double avantage car cela permettrait d’apaiser un peu le débat libre vs propriétaire mais en plus à l’heure actuelle beaucoup d’entreprise adoptant le logiciel libre ont encore des système informatique regroupant les deux types de logiciel la double compétences seraient donc plus utiles. Par contre il est vrai qu’arrivé au niveau du master on peut supposer que les étudiants concernées disposent déjà d’une culture informatique « traditionnelle » (ie propriètaire) relativement élevé.

Toujours est il que cela me semble être une initiative extremement intéressante. Il était temps que le logiciel libre entre par la grande porte aux sein des universitées française.

Lien connexe :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén