Pourquoi il faut soutenir la quadrature du net.

Les habitués de ce blog et geek en tout genre, barbu ou non, auront déjà la réponse avant même d’avoir fini de lire le titre de cet article, mais pour une fois je vais essayer de m’adresser aux autres,en espérant que quelques uns d’entre eux viennent occasionnellement trainer leurs guêtre par ici.

Internet n’est pas seulement facebook et une version en couleurs de 3615 la redoute. Pour beaucoup de monde Internet n’est qu’un ensemble de site web dans lesquels on va piocher les informations dont on a besoin ou sur lesquels on va acheter la dernière paire de chaussure à la mode, malheureusement en se contentant de cela vous passez à coté de beaucoup.

Internet ne se limite pas au web. Internet est d’abord et avant tout un outil de communication. Le rôle des réseaux sociaux tant mis en avant par les journalistes (un peu trop d’ailleurs et surtout n’importe comment) dans les révolutions arabes en est une parfaite illustration. Ces outils n’ont bien sur pas fait la révolution à eux tout seuls mais par les échanges qu’ils ont permis une conscience politique collective a pu émerger et finir par s’exprimer. Le principe est assez simple, si je ne suis pas content d’un pouvoir en place je peux grogner dans mon coin, si je sais que mon voisin n’est pas content lui non plus on va grogner ensemble dans notre coin mais si je sais que nous sommes des millions grogner dans son coin se transforme en manifestations de masse. C’est là qu’internet intervient, grâce à un tel outil de communication, non seulement je sais, mais d’autres savent et je sais que d’autres savent…

Internet est un espace immense où on peut encore exercer des libertés telles que la liberté d’expression et d’accès à l’information et il faut que cela dure. Et pour cela, Internet doit rester neutre. Un internet neutre qu’est ce que c’est? Que toutes informations circulant sur internet ne doit pas être soumis à un quelconque filtrage ou régulation autre que technique. Vous allez me dire que c’est le cas plus ou moins mais ce serait ignorer les multiples pressions pour que ce ne le soit plus. L’échange d’information non contrôlé au profit des peuples gêne beaucoup de monde. Les élites politiques d’abord, mais aussi l’élite médiatique et intellectuel dont la parole peut maintenant être mis en doute par n’importe qui connaissant mieux le domaine concerné (Pensez à Jacques Attali s’exprimant sur un accident de centrale nucléaire par exemple c’est totalement ridicule). Mais aussi les marchands en tout genre qui voudrait bien limiter internet en une vaste galerie marchande où la seule liberté d’expression serait celle de votre carte bleue.

Notre seul moyen de conserver cet Internet tel qu’il est c’est-à-dire un vaste espace fait d’échanges entre individu et de liberté c’est de défendre sa neutralité. C’est de s’opposer à ces multiples lois (HADOPI,LOPPSI), directives européennes (IPRED) et traités internationaux (ACTA) qui au nom d’intérêt particulier (et bien souvent privés) veulent, tous, à des degrés divers et par des moyens variés s’attaquer à la neutralité du net.

Et pour cela il n’y a pas trente-six mille solution : Il faut soutenir la quadrature du net.

En plus j’en ai rencontré quelques-un lors d’un quadr’apéro c’est une joyeuse bande de hackers sympa.