LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Voila ce qu’il risque de vous arriver si vous téléchargez de la musique légalement

Source : Standblog
Tout simplement de ne plus pouvoir y accéder lorsque le magasin fermera ses portes.Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi je parle c’est bien entendu les DRM qui sont à la base de ce genre de problèmes. Encore une fois ce sont les gens honnêtes qui sont plus génés que les pirates. Techniquement parlant il y a une solution bien sur1 il s’agit de regraver des CD au format CD Audio puis de renumériser le résultat obtenu mais cela s’accompagne bien évidemment d’une baisse de la qualité audio.

Quand est ce que les maisons de disque vont comprendre que les DRM ne génent que les clients honnêtes et qu’a terme ça risque de tuer leur marché? A toujours considérer leurs clients à priori comme des délinquants, ils finiront par ne plus en avoir.

Et heureusement pendant ce temps la Amazon lance sa plate forme de téléchargement sans DRM avec à son catalogue entre aute tout les titres EMI


  1. Il y en aura toujours une, pas forcément toutes légales mais il y en aura toujours une, c’est bien pour cela que ces DRM sont inutiles 

Précédent

Analyse du discours de Nicolas Sarkozy ou l’art de parler pour ne rien dire

Suivant

Ubuntu 7.10 (Gutsy gibbon) béta est disponible

1 Comment

  1. james

    C’est n’importe quoi : une musique achetée avec DRM et placée sur un balladeur n’a plus besoin de savoir si le magasin est encore ouvert ou pas.
    Quand vous écoutez de la musique sur votre balladeur, il est encore relié au Net ?
    Les musiques achetées avec des DRM continueront tout à fait à fonctionner.

    Deuxièmement, l’article que vous citez est faux : à aucun moment, pour cette fermeture, Virgin ne parle de CD, de mp3 et de déplombage. Je vous propose de le vérifier avec la page de Virgin consacrée à l’annonce de cette fermeture :
    http://www.virgindigital.co.uk/Message.aspx

    Il est vrai que les DRM posent des problèmes et que leur disparition annoncée est un grand progrès. Mais il n’est pas besoin de balancer des contre-vérités pour justifier la fin de leur existence.

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén