LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Clavier Typematrix rêve éveillé de bépoéte.

Je ne reviendrais pas sur la disposition de clavier appelé bépo, ce n’est pas la première fois que j’en parle ici. Si vous voulez plus de détails aller voir là : http://www.bepo.fr . Je vais vous parler de l’arme de demain ultime pour bépoéte1 le clavier typematrix Voici ce que donnes la bête une fois recouverte d’une peau en silicone bépo noire.

 

Clavier Typematrix avec une peau bépo

Petit retour sur les différents avantages :

La disposition orthogonale : la disposition des touches en quinconce est une survivance des claviers de machines à écrire que plus rien ne justifie actuellement mais qui reste par la force de l’habitude. la disposition orthogonale est pourtant bien plus pratique, elle correspond bien mieux au capacités des articulations des doigts. Toutes les touches tombent naturellement sous les doigts et il est très facile de s’y habituer. Ça a demandé un peu plus de temps pour les touches à, x et y mais c’est parce que j’avais pris de mauvaises habitudes avec mon clavier azerty bépoisé.

Les touches centrales : Cette organisation peut paraitre surprenante mais elle est, en réalité, terriblement efficace. Les touche «entrée», «del» et «suppr» au milieux sont bien plus facile à trouver et utilisable des deux mains. En même temps ça libère le petit doigt qui bien que étant l’un des moins mobiles se trouvent être celui qui, sur les claviers classiques, doit utiliser le plus grand nombre de touches différentes. C’est, il faut bien l’avouer, un peu déroutant au début mais on s’y fait très vite. J’avoue avoir lancé la calculatrice à chaque fois que je voulais effacer pendant quelques temps mais l’habitude vient. Je me demande me si on ne pourrait pas pousser la logique encore plus loin en coupant la barre d’espace en deux et en glissant une autre touches particulière entre les deux.

Les touche majuscules verticales : alors ça c’est vraiment génial! ces touches sont de ce fait beaucoup plus accessible par le petit doigt et cela rend la frappe tout de suite plus confortable.

L’accessibilité de la rangée supérieur : L’agencement en colonne ainsi que les touches de tailles légèrement plus petite que les claviers classiques (mais sans être gênant pour autant) rendent l’accès à la rangé supérieur du clavier bien plus facile. Nul besoin de forcer ou de bouger la main pour y accéder il suffit juste de déplier les doigts un peu plus pour y accéder. Et je ne parle pas du décalage vers la droite de la touche @… les twitteurs fous apprécieront grandement je vous le garantis.

Le format compact : Certes ça demande un peu plus de temps pour s’y faire, on a l’habitude d’une certaine amplitude de mouvement pour aller chercher les flèches ou autres touches particulières et comme on les utilise moins la prise d’habitude est plus longue, mais on finit rapidement  par apprécier d’avoir la souris à moins de dix centimètres de la main droite et de pouvoir facilement passer de l’un à l’autre.2.

Présentation à plat : Ça risque de perturber vos habitudes mais ce clavier ne dispose pas de pied pour en sur-élever l’arrière. Dans les faits ça n’est absolument pas un problème. D’abord au vu de la taille du clavier ça serait vraiment incongru ; mais surtout cette habitude d’incliner le clavier est une erreur ergonomique monumentale. Elle oblige à casser les poignets là ou passe tout les tendons qui nous permettent de bouger les doigts (canal carpien). À la longue ça crée un risque supplémentaire de fatigue des tendons et augmente le risque de TMS. Pensez-y des maintenant ou quand vos tendons vous le rappelleront il sera trop tard.

Avec quelques détails appréciables en plus :

  • Les touche multimédia gérées nativement sous Ubuntu 12.04
  • Touches dédiées pour les raccourcis clavier d’édition parfaitement gérées elles aussi sous Ubuntu.
  • Et même chose pour les touches d’arrêt et de mise en veille
  • pavé numérique facilement accessible. Oui contrairement à ce que l’on pourrai croire il est même plus facile d’accès puisqu’il n’est pas nécessaire de déplacer la main pour y accéder.

Et bien sur vous avez toujours les avantages inénarrable de la disposition bépo…

Quelques inconvénients?

Remarquez bien que je pose plus la question que je n’y apporte de  réponse. Beaucoup de ces inconvénients viennent à mon sens de nos habitudes. Il ne faut pas confondre ergonomie et confort de l’habitude.

J’avais pris l’habitude d’utiliser les raccourcis Maj+Inser et Alt+Inser au lieu du Ctrl+C et Ctrl+V pas forcément facile à réaliser en bépo. Vu comment on accède à cette touche ici ce n’est évidemment plus utilisable heureusement il existe des touches dédié pour ces raccourcis mais les habitudes ont la vie dures.

Un autre inconvénient est sa (relative) épaisseur. Bien qu’il soit plus fin qu’une grande majorité de clavier disponible sur le marché j’ai eu l’occasion d’en utiliser des plus fins, suffisamment pour permettre de les utiliser avec les poignets reposant sur le bureau. Ici ce n’est plus possible, le clavier est légèrement trop épais pour le faire. J’envisage donc l’achat d’un repose poignet mais en trouver un d’une taille adapté ne va pas être évident je le crains.

Pour l’instant le point auquel j’ai le plus de mal à m’y faire est le positionnement des touches fléchés,  franchement ça pourrait être plus grave…

Le seul petit défaut que j’arrive à trouver est le maque de visibilité des leds de verrouillages (numérique et majuscule) avec une peau noire.

Quelques photos pour la route

Clavier Typematrix nu en disposition qwerty

Clavier typematrix nu.

Clavier typematrix recouvert d'une skin bépo noire.

Le clavier une fois recouvert de la peau bépo noire

Typematrix en bépo avec ma main

Avec une mai au dessus qui vous ayez une idée de la taille.

Partie gauche du clavier

Partie gauche du clavier avec les raccourcis d’édition et les touches « windows »

Photo de la partie droite du clavier

Partie droite du clavier qui fait aussi clavier numérique.


  1. oui je préfère bépoéte à bépoiste ça fait plus poétique justement 

  2. rien que grâce à ça je me sers bien plus de la recherche du dash unity alors que ça m’a toujours gonflé jusqu’à présent 

Précédent

Webspotting : Adresse inconnu…

Suivant

La Quadrature du net ou l’ACTA de quoi voulons nous la fin?

3 Comments

  1. Question : quid du développement ?

    Je tape régulièrement du python et du LaTeX en Vim. Du coup j’ai besoin de façon industrielle des touches caractères { } ( ) \ / :  » | & [ ] _ [ ^

    Sur la photo ils ont l’air d’être bien placés, mais qu’en est-il dans la pratique ? Bépo est pour taper du français, certes, mais du code ?

    Quoi qu’il en soit, mes gosses apprendront l’ordinateur en Bépo 🙂

  2. Je sais que ça a été en parti pris en compte (je crois qu’il y a eu du code dans le corpus de texte utilisé au début de la disposition) mais effectivement la disposition est plus orienté texte que code. Mais franchement je ne trouve pas que ce soit pire que l’azerty. Certes une bonne partie des caractères que tu cites sont accessible via la touche alt gr mais en faisant l’effort d’apprendre à taper à l’aveugle ça passe sans problèmes particulier.

  3. setxkbmap fr bepo

    Il y a la variante bépo.ŵ qui est plus adaptée pour le code.

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén