LordPhoenix's Blog

Informatique, Internet , Logiciels libres, photographie et petites histoires.

Webspotting : Adresse inconnu…

Je me suis intéressé ce week-end à Webspotting, un magazine vidéo destiné à présenter des nouvelles du web et de l’Internet… Je ne reviendrais pas sur le contenu que je vous laisse libre de jugerai ni sur le format de la vidéo que je trouve totalement inadapté au web (trouvez moi un lien hypertexte dans une vidéo…), j’aborderais le mode de diffusion de ce magazine.

Ce magazine est ni plus ni moins SAIF (Sans Adresse Internet Fixe). Il est présent sur une multitude de réseau sociaux (Google+, Facebook, twitter principalement), diffusé via Youtube mais si vous cherchez un site web webspotting vous ne trouverez rien… Je voudrais le faire je ne sais même pas vers quelle page faire un lien… C’est une façon de faire qui me surprend. Se placer dans une telle situation de dépendance vis à vis de société commerciale dont rien ne garantit que les intérêts commerciaux coïncideront toujours avec ceux de leurs visiteurs et des fournisseurs de contenu c’est prendre un risque non négligeable…

C’est la grande force de l’Internet : permettre à n’importe qui de diffuser facilement sa propre production sans être dépendant de qui que ce soit… Se placer volontairement dans la situation inverse est une attitude que je n’arrive pas à comprendre surtout que derrière webspotting on trouve quand même Korben qui est loin d’être un manchot de l’Internet.

J’espère que cet exemple n’est pas révélateur d’une tendance plus générale. Certes c’est déjà le cas pour beaucoup de particulier cette évolution vers le minitel mais de ce point du vue la démarche reste plus compréhensible, l’utilisation de ce genre de service apportant une facilité d’usage loin d’être négligeable, mais si on se place dans une démarche moins individuelle et plus «professionnelle» ça le devient beaucoup moins. Si on se veut vraiment producteur de contenu avec la liberté éditoriale qui va avec il faut savoir se rendre autonome.

J’espère juste que dans le cas de webspotting ce n’est que temporaire le temps que le magazine atteigne un certain succès.

Précédent

Retour sur Ubuntu 11.10

Suivant

Clavier Typematrix rêve éveillé de bépoéte.

6 Comments

  1. mahikeulbody

    Je ne suis pas sûr de comprendre, on peut trouver chaque épisode sur le site de Korben :

    http://korben.info/webspotting-episode-13.html

    Ce n’est certes pas un site dédié à webspotting mais ce n’est pas pour autant sur un réseau social, c’est bien sur un hébergement propre par Korben.

  2. Justement c’est sur le site de Korben. Il est où le site de webspotting? 

  3. mahikeulbody

    Ton article tel qu’il est écrit critique le fait d’être présent uniquement sur des réseaux sociaux et donc de dépendre de sociétés commerciales (autre que pur hébergeur, j’imagine). Et tu ajoutes : « Si on se veut vraiment producteur de contenu avec la liberté éditoriale qui va avec il faut savoir se rendre autonome ».

    C’est bien le cas de webspotting.

    Après si tu critiques aussi l’absence d’un site dédié (i.e. avec sa propre URL et regroupant tous les épisodes sans avoir à les chercher dans les posts du blog de Korben) c’est une autre histoire qui n’a rien à voir avec ton article.

  4. Lulu

    http://www.youtube.com/user/WebSpotting

    « Bienvenue sur la page Youtube de WebSpotting, l’émission télé qui est au web ce que la Force est à Yoda. »

    Flux RSS, abonnement etc… de quoi suivre les news …

  5. Justement elle est chez youtube propriété de Google Qui a ses propres objectifs commerciaux dont rien ne garantit qu’lls ne deviendront pas un problème un jour ou l’autre.

    Tant qu’il s’agit de diffuser des vidéos guignols en train de faire le kéké avec leurs voitures sur l’autoroute on s’en cogne mais si tu veux te lancer dans un vrai projet de publication éditoriale prendre un tel risque c’est idiot. Ça l’est d’autant plus que Korben a largement les compétences pour le faire. Et quand au coût de bande passante les torrent c’est pas fait pour les chiens.

  6. Oui, probablement il est donc

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén